> > > OOGarden n’est pas en redressement judiciaire.
Défaillances

OOGarden n’est pas en redressement judiciaire.

Publié le 27.06.2019
Mis à jour le 27.06.2019
Partager :
OOGarden n’est pas en redressement judiciaire.

Depuis plusieurs mois nous avons constaté une importante demande d’informations concernant la situation financière de la société OOGarden. Alors l’entreprise de commerce en ligne de mobilier de jardin est-elle en difficulté ?

L’inquiétude de certains clients

Depuis le début du printemps 2019, nous voyons passer des centaines de requêtes dans Google « oogarden liquidation ».

De quoi s’interroger. Pourquoi les internautes cherchent-ils cette information sur l’entreprise ?
Il semble qu’ils aient passé une commande en ligne. Ne la voyant pas arriver après des semaines et ayant du mal à joindre le service client, ils finissent par se demander si l’entreprise n’est pas en procédure collective.

De fait, si vous passez une commande sur un site e-commerce et que le marchand est mis en liquidation judiciaire avant de vous avoir livré… vous êtes créancier chirographaire.
Autant dire que dans 99% des cas vous aurez perdu le montant de votre paiement.

Ce que l’on constate sur le site d’avis Trustpilot, c’est le nombre important de clients (très) mécontents des délais ou des conditions de livraison. Le service client semble difficile à joindre. Cela peut générer de l’inquiétude.

On trouve aussi sur le forum de 60 millions de consommateurs trace de nombreux litiges autour de la livraison de produits achetés sur OOGarden.com. Le sujet recense quand même 254 messages, accumulés depuis septembre 2012.
Là aussi, il est question des délais de livraison, de la qualité de certains produits et d’un service client, joignable sur un numéro payant, qui semble être plus que débordé.   

Sur Twitter aussi, ce ne sont pas les Tweets de clients en colère qui manquent.

Mais peut-être faut-il prendre un peu de recul.

La « référence des sites de vente en ligne de produits pour le jardin » totalise un million de clients et traite entre 2 000 et 3 000 commandes… par jour !

En prenant en compte que ce sont essentiellement les clients mécontents qui s’expriment, ces mauvais avis ne représentent qu’un faible pourcentage des commandes.
Tout simplement, le commerçant a pu être victime de son succès, ou confronté à un transporteur peu fiable de façon ponctuelle ? Les produits souvent lourds et encombrants sont peut-être plus sujets à des aléas de livraison  D’ailleurs, il y a aussi de bons avis..

Comment vérifier si une entreprise est en difficulté ?

Dans ces conditions, on comprend bien que des clients inquiets cherchent des informations sur bilansgratuits.fr pour s’assurer que le e-commerçant est toujours solvable.

Notre moteur de recherche permet d’identifier facilement le siège social de l’entreprise, basé à Amberieu en Bugey dans l’Ain. Le n° SIREN 488 055 393 est bien celui que l’on trouve dans les mentions légales du site OOGarden.com

C’est effectivement la première chose à faire : identifier l’entreprise avec certitude par son SIREN ou son SIRET, car ce ne sont pas les homonymes qui manquent. Pour cela, cherchez les mentions légales du site web, généralement accessibles depuis le pied de page.

La fiche info du siège de OOGarden sur notre site vous donne accès gratuitement à une foule de données.

Nous publions les chiffres clés des derniers bilans bien entendu, mais encore faut-il savoir les interpréter.

Dans ce cas, l’augmentation de 20% du chiffre d’affaires est plutôt de bonne augure, mais la forte baisse du résultat d’exploitation et du résultat net peuvent inquiéter. La société semble quand même solide avec ses 86 salariés (150 ajourd’hui), ses capitaux propres conséquents et en hausse, sans parler de son capital social supérieur à 80 000 € et de ses 8 établissements secondaires.  De plus, en se référent à sa date de création, elle a quand même plus de 10 ans.

On a donc affaire à une entreprise d’envergure qui a de quoi inspirer confiance.
Le problème, comme souvent, c’est que le dernier bilan publié date de 2017. En un an et demi il a pu se passer beaucoup de choses.

En étant abonné à nos services, vous avez accès à un score de solvabilité, ce qui est idéal. Mais rien ne vous empêche de surveiller les annonces légales.

Si OOGarden avait déposé le bilan, cela aurait donné lieu à un publication légale. Or ce n’est pas le cas.

Nous pouvons donc vous rassurer, OOGarden n’est pas en redressement judiciaire à fin juin 2019.

OOGarden un géant du e-commerce français

Les informations diffusées dans la presse montrent d’ailleurs que l’entreprise se porte bien, elle vit peut-être simplement une crise de croissance qui impacte la satisfaction client ? Avec un chiffre d’affaires attendu de 90 millions d’euros en 2019 contre 75 millions en 2018, il y aurait de quoi. Reste à savoir comment cette réussite pourrait se construire sans soigner ses clients et sa réputation.

Il y a peu encore, Les Echos ont d’ailleurs consacré un article dédié au e-commerçant : « OOGarden casse les prix au jardin » pour présenter sa nouvelle stratégie, recentrée vers les produits de sa propre marque. En effet il a fallu se placer face à Amazon et à Cdiscount, la guerre des prix ayant engendré un effondrement des marges.

On découvre que pour réduire ses délais de livraison, la PME ouvre des entrepôts pour se rapprocher de ses clients et se sépare progressivement des logisticiens comme Geodis et Gefco en créant sa propre flotte de camions.
Il est clair que l’entreprise réagit avec détermination et investi pour améliorer ses services.

Souhaitons en tous cas que les choses s’améliorent pour tout le monde. En effet, s’est aussi une fierté de voir un e-commerçant français d’envergure s’implanter en Belgique et en Allemagne, et même ouvrir des points de vente physiques. Exister face à Amazon n’est pas donné à tout le monde.

 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site