> > > Trois innovations du compte pro qui simplifient la vie des entrepreneurs
Finance

Trois innovations du compte pro qui simplifient la vie des entrepreneurs

Publié le 14.12.2020
Mis à jour le 14.12.2020
Partager :
Trois innovations du compte pro qui simplifient la vie des entrepreneurs

Lorsque l’on gère une entreprise, la question du compte bancaire professionnel devient vite incontournable, puisqu’elle permet de séparer efficacement et facilement les flux financiers d’une société de ceux du ou des créateurs. Pour autant, pendant longtemps, l’obtention d’un tel compte pro n’était pas une mince affaire, obligeant les entrepreneurs à défendre leur cas devant des banquiers frileux .

A la découverte des trois nouvelles bonnes raisons d'ouvrir un compte pro en ligne

C’est bien connu, la nature a horreur du vide, si bien que l’absence des banques dites traditionnelles sur ce secteur s’est logiquement traduite par l’émergence d’une offre issue des néo-banques. A vrai dire, la situation n’est pas aussi manichéenne aujourd’hui, et quelques banques en ligne s’intéressent au compte professionnel, mais la plupart des grands groupes bancaires s’en détournent, et ce sont indéniablement les néo-banques qui occupent désormais le terrain. Après tout, ce succès se comprend aisément puisque les tarifs pratiqués sont globalement abordables (à partir d’une dizaine d’euros par mois seulement), et surtout transparents – c’est-à-dire sans frais cachés.

En outre, bien qu’il n’y ait pas de guichet physique, les services clients de ces nouveaux acteurs sont réputés pour leur réactivité (à raison de 6 jours sur 7), tandis que leurs interfaces intuitives et ergonomiques facilement considérablement la gestion des opérations quotidiennes, 365 jours par an. D’ailleurs, trois innovations du compte pro méritent un focus particulier – et c’est tout l’objet du présent article – car elles simplifient la vie des entrepreneurs, contribuant donc indirectement mais significativement à l’essor de leurs sociétés respectives. N’oublions pas, en effet, que l’amélioration de l’expérience utilisateur vis-à-vis des comptes pros en ligne fait partie des demandes récurrentes des dirigeants d’entreprise pour alléger leur charge de travail.

Pour le confort et l’efficacité de la comptabilité connectée

En toute transparence, hormis les comptables « purs et durs », bien peu de personnes apprécient de plonger dans les méandres de la gestion des finances quotidiennes d’une entreprise ; il ne fait aucun doute qu’aucun chef d’entreprise ne peut faire l’impasse dans ce domaine, mais ça ne signifie pas pour autant qu’il apprécie d’y consacrer des heures chaque semaine … De ce point de vue, les offres des néo-banques sont très bien pensées, et si vous ouvrez un compte professionnel auprès de l’une d’elles, vous profiterez d’une comptabilité dite « connectée ».

Concrètement, à la suite de chaque dépense, il est possible d’ajouter la facture associée (ou le reçu correspondant à cette transaction correspondante) grâce à un simple scan dudit document, via une tablette ou un smartphone. Ensuite, des calculs automatisés se mettent en action, et les informations dont vous avez besoin – concernant le taux et le montant de TVA, notamment – s’affichent en quelques instants. Une procédure similaire peut en outre s’appliquer aux notes de frais. Ces données sont ensuite stockées de manière à constituer un historique comptable, potentiellement très utile en cas de contrôle de l’administration fiscale.

En tout état de cause, la comptabilité connectée présente plusieurs avantages : d’une part, votre comptable dispose plus rapidement et avec davantage de fiabilité de tous les exports de data chiffrées dont il pourrait avoir besoin. D’autre part, en tant que dirigeant d’entreprise, vous n’aurez plus à passer des heures à collecter et vérifier ces informations, et outre le gain de temps, vous vous sentirez également moins stressé.

Pour avoir des comptes bancaires pro multiples et distincts

Pour une raison ou pour une autre, il est possible que vous ayez besoin de plusieurs comptes professionnels, chacun d’eux ayant un IBAN spécifique. C’est notamment le cas pour les entreprises qui opèrent dans des secteurs d’activité différents, et qui ne souhaitent pas « mélanger des pommes et des carottes », comme le veut l’expression consacrée. Sachant que la plupart des grandes banques « classiques » se montrent peu enclines à délivrer un compte pro, il est simple d’imaginer leur réponse si vous en sollicitiez l’ouverture de plusieurs …

Là encore, ce sont les néo-banques qui apportent une solution au problème, et qui vous permettront de bien délimiter vos postes de dépense, vos investissements, et vos budgets aux équipes en fonction de chaque typologie d’activité. On le sait, l’une des clés du développement d’une entreprise réside dans sa capacité à améliorer sa rentabilité – soit, mais encore faut-il pouvoir calculer cette dernière, et le faire d’une manière aussi précise que possible, activité par activité.

Prenons l’exemple d’une entreprise générale de bâtiment.
Afin de distinguer les chantiers d’électricité de ceux de plomberie ou de maçonnerie, rien n’empêche de gérer chacune de ces branches de façon autonome avec trois comptes bancaires distincts pour les achats de matériel, les salaires et les encaissements. Il devient ainsi beaucoup plus simple de distinguer les forces et faiblesses de chaque branche, et de responsabiliser les encadrants. Rien  n’empêche de faire des avances de trésorerie entre branches, mais si l’une d’entre-elle est défaillante, ça se verra très vite.

A plus petite échelle, vous pouvez également envisager la création de comptes pros, avec cartes bancaires virtuelles associées, pour vos différentes équipes, afin qu’elles gèrent d’elles-mêmes leurs finances.
Afin de limiter les risques, des plafonds de paiement sont bien entendu prévus.

Pour gagner du temps lors de la création d’une entreprise avec le dépôt de capital en ligne

On ne le redira jamais assez, mais si ce sont effectivement les entrepreneurs qui « font » la croissance économique, se lancer dans une telle aventure nécessite un engagement sans faille. Or, lorsque l’on croit dans un projet, que celui-ci a été mûrement réfléchi et que l’on se sent près au lancement, il n’y a rien de plus frustrant qu’un retard administratif qui viendrait briser ce bel entrain.

Malheureusement, dans le cadre d’une immatriculation d’entreprise, l’absence d’un compte pro obtenu en temps et en heure peut rapidement « gripper » toute la machine.
De ce point de vue, les « nouvelles banques » présentent l’intérêt considérable de délivrer un certificat de dépôt en quelques jours seulement – 3 en moyenne – sans avoir besoin de recourir au préalable à un rendez-vous en agence. En effet, tous les échanges se font en ligne, et les besoins en informations / document sont alors décrites d’une manière claire et intelligible. Il ne vous reste plus qu’à remplir les données nécessaires puis à attendre quelques instants pour que le dépôt de capital en ligne soit correctement enregistré. Dès lors, l’envoi du certificat de dépôt n’est plus qu’une formalité, et vous pourrez obtenir votre immatriculation au plus vite.


En guise de conclusion, osons une prospective, basée sur la tendance actuelle de prise de conscience sociétale et environnementale par tous les acteurs économiques. De fait, cette approche RSE a récemment ouvert la voie à des néo-banques « vertes » qui s'engagent à une transparence totale et à une approche respectueuse de la nature. Ces acteurs n'en sont qu'à leur balbutiement, mais les vents soufflent fort en leur faveur, et elles pourraient avoir un impact majeur sur les ouvertures de comptes professionnels dans les prochaines années.

 

Crédit photo : Avery Evans
 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site