LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > > Cadre sénior à son compte : la solution du portage salarial

Dirigeants

Cadre sénior à son compte : la solution du portage salarial

Publié le 27.11.2017
Mis à jour le 27.11.2017
Partager :
Cadre sénior à son compte : la solution du portage salarial

En leur offrant un environnement sécurisé et une liberté d'organisation totale, le portage salarial, nouvelle forme de travail en pleine émergence, permet aux cadres séniors d'exercer leur activité dans les meilleures conditions.

Le portage salarial est une solution historiquement liée aux cadres séniors

Historiquement, l'apparition du portage salarial est directement liée aux problématiques des cadres séniors. Trop âgés ou trop diplômés, ces travailleurs « hors catégorie » ont longtemps essuyé les refus successifs des entreprises en recherche de « sang frais ». Une employabilité en berne que le principe du portage salarial est venu soutenir, à la fin des années 1980.

Créé par une association de cadres, le portage salarial a permis aux séniors actifs de réaliser des missions correspondant à leur expertise durant leur recherche d'emploi. Quelques années plus tard, ce qui n'était alors qu'un statut temporaire est finalement devenu un mode de travail à part entière, grâce auquel des cadres de tous âges peuvent désormais échapper aux limitations inhérentes au salariat classique et aux contraintes de l'entrepreneuriat.

La force du portage salarial ? Permettre aux professionnels expérimentés de mettre leur savoir-faire au service des entreprises de leur choix, tout en profitant d'un accompagnement propice au développement de leur activité. Le salarié "porté" bénéficie ainsi, a minima, de la prise en charge de ses tâches administratives et d'une couverture sociale très avantageuse.

Le profil type du cadre en portage

Malgré une démocratisation du dispositif ces dernières années, qui s'explique notamment par un assouplissement de ses règles de fonctionnement, le portage salarial demeure une solution réservée à une catégorie restreinte de professionnels. Généralement doté d'un niveau d'étude Bac +5, le salarié « porté » a un profil de consultant, de formateur ou de manager.

Il est possible d'exercer un grand nombre de métiers différents en portage salarial. Certaines activités réglementées et les activités se rapportant au service à la personne sont néanmoins exclues.

Une part non négligeable des professionnels qui lancent une activité en profitant du portage salarial sont d'anciens salariés en quête d'autonomie. D'autres ont plutôt des profils d'ex-dirigeants d'entreprises en recherche de nouveaux challenges. Le portage salarial leur permet justement d’assouvir cette soif de défis en profitant également d’un cadre d’intervention à la fois simplifié et sécurisé, propice à la diminution des risques.

Une ressource précieuse pour les entreprises

Du fait de leur longue expérience, les cadres séniors peuvent apporter beaucoup aux entreprises en quête d'expertise ; une expertise qu'il leur est parfois bien difficile de trouver chez les collaborateurs plus jeunes.

Encadrées par un contrat de prestation, les interventions des cadres faisant porter leur activité sont sécurisées ; la société de portage ayant pour obligation de souscrire une assurance RCP pour le compte de ses salariés et de donner son aval avant le début de chaque mission.

Portage salarial : quels avantages pour le cadre sénior?

Si le portage salarial a ouvert ses portes à de nouveaux profils depuis les années 1980, il reste encore parfaitement adapté aux cadres séniors. Ceux-ci peuvent y trouver tout aussi bien un complément très confortable à leur pension, un bon moyen de rester en activité ou une manière ingénieuse de capitaliser sur leur expérience à l'occasion de leur fin de carrière.

Un accompagnement de proximité

En fin de carrière, il n'est pas rare que les cadres choisissent de se mettre à leur compte afin de faire profiter les entreprises de leur savoir-faire. Un choix qui s'accompagne généralement de son lot de contrariétés administratives.

Le portage salarial leur donne l'opportunité de lancer leur activité sans qu'il ne leur soit nécessaire de créer une entreprise ou de s’embarrasser avec la gestion de tâches comptables et fiscales ; celles-ci étant directement gérées par la société de portage.

Une protection sociale avantageuse

Si la protection sociale est importante à tout âge, elle l'est d'autant plus pour les cadres séniors. En tant que salarié, le sénior qui fait héberger son activité professionnelle par une société de portage salarial bénéficie d'une protection sociale identique à celle d'un salarié classique.

Affilié au régime général de la sécurité sociale, il profite ainsi du remboursement de ses soins médicaux et d'indemnités journalières en cas d'arrêt de travail. Des droits pour lesquels il cotise bien évidemment chaque mois.

Il bénéficie par ailleurs d'une mutuelle complémentaire obligatoire dont les cotisations sont en partie prises en charge par son employeur.

Une liberté d'organisation totale

L'un des fondements du portage salarial est l'autonomie accordée au consultant. Ce dernier peut en effet gérer sa clientèle et s'organiser au quotidien comme bon lui semble. La société de portage salarial lui apporte simplement un cadre visant à simplifier ses interventions.

Certains consultants et managers de transition font ainsi le choix de travailler à mi-temps, afin de profiter de leur temps libre, tout en conservant une activité qui les passionne.

L'appui d'un réseau d'experts

En rejoignant une société de portage salarial, le cadre sénior intègre en règle générale un réseau professionnel constitué de consultants et de managers aux profils variés et complémentaires.

L'intérêt ? Pouvoir nouer des relations professionnelles avec d'autres experts, accéder à de nouvelles opportunités d'affaires en exclusivité et rompre la solitude que connaissent la plupart des travailleurs indépendants exerçant en SASU, en EURL ou en entreprise individuelle !

Une rémunération avantageuse

Toute expertise a un coût. Le cadre en fin de carrière ou en retraite peut ainsi profiter de l'expérience qu'il a acquise pour négocier ses honoraires à son avantage, en mettant notamment en avant sa valeur ajoutée.

Le consultant, mais surtout le manager de transition, peut ainsi toucher une rémunération très confortable, à laquelle peuvent s'ajouter des commissions versées dans le cadre d'apports d'affaires.

 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo