> > Activités des parcs d'attractions et parcs à thèmes

ACTIVITÉS DES PARCS D'ATTRACTIONS ET PARCS À THÈMES(9321Z)

disneyland, parcs d'attractions, parcs à thèmes

Les parcs d’attractions et les parcs à thèmes français séduisent un nombre croissant de visiteurs chaque année. Cet univers professionnel qui nécessite de lourds investissements voit son modèle économique évoluer, ces espaces de divertissement devenant de véritables destinations touristiques. 

Une offre riche en diversité

En France, les activités des parcs d’attractions et des parcs à thèmes (secteur professionnel qui englobe aussi l’exploitation des manèges mécaniques, des parcours aquatiques, des jeux, des spectacles, des expositions thématiques et des aires de pique-nique) est particulièrement dynamique. En effet, notre territoire est parsemé de plus de 600 parcs de loisirs, parcs à thèmes, parcs aquatiques et autres parcs animaliers. Ces espaces de divertissement génèrent un chiffre d’affaires annuel de 2,2 milliards d’euros en attirant 52 millions de clients chaque année (source des chiffres SNELAC – Syndicat National des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels). Ces résultats sont principalement portés par les grands acteurs du secteur. Ainsi, les groupes Disneyland Paris, le Parc Astérix, Le Futuroscope et le Puy du Fou représentent à eux seuls 25 % du CA global.

Cette bonne santé financière s’explique notamment par la renommée internationale des attractions françaises. Le Puy du Fou a par exemple été élu meilleur parc d’attractions du monde en 2012 et 2014 par l’IAAPA. De son côté, le Futuroscope a remporté le prix de la meilleure attraction en 2013 et en 2015 pour Arthur et l’aventure 4D et l’attraction des Lapins Crétins : La Machine à remonter le temps.

Des investissements importants

Pour atteindre de tels résultats, les entreprises françaises du secteur ont dû procéder à de lourds investissements ; cet univers professionnel nécessitant de faire constamment preuve d’innovation afin de rester attractif face à une concurrence toujours plus novatrice. Le parc d’attraction vendéen, Le Puy du Fou, qui a vu son chiffre d’affaires atteindre la barre des 100 millions d’euros en 2016 (+21% par rapport à 2015), a ainsi annoncé envisager un investissement de 200 millions d’euros à l’horizon 2025. De son côté, le parc d’attraction Nigloland dans l’Aube vient de réaliser l’un des plus importants investissements de son histoire avec l’inauguration d’un grand 8 à 8 millions d’euros.

Mais cette course vers la nouveauté, les sensations fortes et le grand spectacle connait aussi des limites. Les professionnels du secteur n’ont en effet aucune certitude quant à leur retour sur investissement. A l’image du Terra Botanica à Angers qui peine à attirer les visiteurs et ne parvient toujours pas à atteindre son seuil de rentabilité, de nombreuses entités économiques de ce secteur, pourtant très soutenu par les collectivités, rencontrent de réelles difficultés.

Une évolution du modèle économique

Pour les mastodontes de ce domaine d’activités comme pour les structures plus modestes, le modèle économique des parcs d’attractions et parcs a thèmes a évolué. La billetterie de ces structures ne représente plus, en moyenne, que la moitié du chiffre d’affaires. Désormais, les revenus provenant des hôtels des parcs, des repas dans les restaurants du parc et les produits dérivés constituent un axe incontournable de ce secteur. Il est en effet souvent difficile de quitter les lieux sans des oreilles de Mickey ou une gourde de potion magique…

Pour ces professionnels des loisirs, l’objectif est de transformer ce qui a longtemps été une simple visite à la journée en destination touristique de premier plan. Le développement de la zone hôtelière autour du Parc Astérix est un parfait exemple de cette évolution qui a aussi pour but d’attirer la clientèle étrangère, qui ne constitue encore que 10 % des visiteurs du parc gaulois. Dans un contexte où les français réduisent leur budget vacances et partent moins longtemps, ces destinations de loisirs apparaissent comme une alternative souvent moins onéreuse pour des séjours de courte durée par rapport aux destinations traditionnelles de vacances. 

LISTE ALPHABETIQUE DES ENTREPRISES DU SECTEUR ACTIVITÉS DES PARCS D'ATTRACTIONS ET PARCS À THÈMES

Découvrez les 4829 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 2

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Activités des parcs d'attractions et parcs à thèmes pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Cookies | Plan du site