LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Activités des centres de culture physique

ACTIVITÉS DES CENTRES DE CULTURE PHYSIQUE(9313Z)

Boostées par l’engouement des français pour le bien-être et le sport en général, les activités des centres de culture physique bénéficient d’un contexte économique très favorable. Mais les entreprises du secteur doivent faire face à une concurrence nouvelle et qui prend de l’ampleur : les salles de sport low-cost.  

Des activités en forme

Les recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui préconisent 150 minutes d’activité physique par semaine pour rester en bonne santé, trouvent un réel écho chez les français.  En effet, ce secteur qui a connu une période de crise avant les années 2000 avec la fermeture de nombreux centres, affiche désormais une belle forme. Pour répondre à une demande en hausse, le nombre de clubs de sport a ainsi doublé entre 2009 et 2015. Au-delà d’une tendance générale pour une meilleure hygiène de vie, plusieurs éléments socio-économiques participent à cet engouement pour les activités sportives en salle, comme la hausse du temps libre et l’augmentation du nombre de seniors.

Le marché des clubs et des centres de culture physique et de musculation est porté par 3 grandes catégories d’entreprises : les succursales, les indépendants sous enseigne et les clubs de sport indépendants.

En moyenne, ces établissements proposent un abonnement mensuel moyen de 41 euros.  Les leaders de cet univers professionnel sont les groupes Basic Fit II, Fitlane, Health City France, Firma et G.L.C. Fitness.

Caractéristiques de ce secteur professionnel

Pour ouvrir un centre de culture physique, aucun diplôme spécifique n’est exigé mais le chef d’entreprise doit effectuer une déclaration d’établissement d’activités physiques et sportives auprès de la Préfecture au moins deux mois avant l’ouverture de la salle de sport et s’enregistrer auprès du Registre des Commerces et des Sociétés. Les professeurs de sport doivent quant à eux présenter un diplôme d’état pour enseigner et afficher leur carte professionnelle à l’entrée du club.

Pour fidéliser une clientèle particulièrement volatile, les entreprises de ce secteur sont nombreuses à avoir modulé leurs formules, notamment en termes de flexibilité horaire, et à avoir investi dans des installations sportives perfectionnées, et de plus en plus fréquemment connectées. Dans ce marché porteur pour les grandes enseignes mais plus délicat pour les clubs de sport indépendants, il est en effet crucial de proposer des concepts novateurs, l’objectif étant de faire face à la concurrence exercée par les coachs privés, les associations sportives, les centres de thalassothérapie, les cours de sport à domicile, mais aussi certaines applications mobiles qui rencontrent un grand succès, comme Kayla Fitness ou Nike Training Club.

Un marché bouleversé par l’arrivée du low-cost

Selon l’étude Xerfi « Les salles de sport et de remise en forme - Concepts low cost, nouvelles offres, digitalisation, etc. : quelles perspectives pour le marché du fitness et les marges des exploitants à l’horizon 2018 ? », 5 millions de français étaient inscrits dans une salle de remise en forme en 2015, chiffre en hausse de 4,8% par rapport à l’année précédente.

Ces dernières années, ce marché de 2,4 milliards d’euros (tous les chiffres du secteur sportif sont à retrouver dans l’étude Les Chiffres Clés du Sport 2017) a vu apparaitre un nouveau type d’enseignes, dites low-cost, voire même ultra-low-cost avec parfois des formules d’abonnement à moins de 10 euros par mois. Ces salles qui séduisent un nombre croissant de clients proposent des services simples, généralement sans coach mais avec des cours préalablement enregistrés et diffusés sur un écran. Désormais, sur 10 ouvertures de nouvelles salles de fitness, 9 sont des low-cost. On constate néanmoins que, malgré ce dynamisme, ce segment des activités des centres de culture physique subit un taux d’abandon supérieur à la moyenne constatée dans les salles de sport traditionnelles. 

LISTE ALPHABETIQUE DES ENTREPRISES DU SECTEUR ACTIVITÉS DES CENTRES DE CULTURE PHYSIQUE

Découvrez les 3460 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0 2 3 4 5 6 7

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Activités des centres de culture physique pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo