> > Gestion des sites et monuments historiques et des attractions touristiques similaires

GESTION DES SITES ET MONUMENTS HISTORIQUES ET DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES SIMILAIRES(9103Z)

versailles, chateau, monument, historique

Riche d’un patrimoine ancien et de sites exceptionnels, la France bénéficie d’indéniables atouts touristiques. Pour leur gestion comme pour leur préservation, des acteurs privés et publics déploient des compétences variées. 

Transfert de l’activité

L’Arc de Triomphe, le Château de Versailles, la Sainte Chapelle, le Mont Saint Michel, Le Pont du Gard ou encore la Dune du Pilat : la France regorge de lieux touristiques et de bâtiments historiques sur l’ensemble de son territoire.

Traditionnellement, la gestion et la préservation de ces monuments et de ces sites sont un monopole d’Etat. Néanmoins, dans le cadre global du processus de décentralisation, une politique de valorisation économique du patrimoine a progressivement vu le jour. Pour enrichir l’offre touristique tout en trouvant de nouvelles sources de financement, des collectivités territoriales mais aussi des entités privées ont ainsi été autorisées à gérer certains de ces sites.

D’autre part, le soutien de l’Etat dans cet univers professionnel s’exprime également par d’autres biais, comme la mise à disposition de fonds de dotation en faveur des PME œuvrant pour la gestion et la préservation du patrimoine ou la mise en place de mesures d’appui pour un mécénat de proximité.

En termes de chiffre d’affaires, les 5 entreprises les plus dynamiques de ce secteur d’activités sont la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel, Culturespaces, Le Voyage à Nantes, Montparnasse 56 et SEM Volcans (qui assure la gestion du Parc Vulcania en Auvergne).

Un riche éventail de métiers

La gestion des sites et monuments historiques (et autres attractions touristiques) est un domaine dans lequel les employeurs appartiennent au secteur privé ou au secteur public.

Ainsi, les professionnels de ce secteur d’activité peuvent être employés par des associations, des musées, des collectivités locales (communes notamment), des lieux culturels, des DRAC (Directions Régionales de l’Action Culturelle), des entreprises artisanales… En raison de la saisonnalité de nombreux sites, les emplois sont souvent dans le cadre d’un CDD. Certains postes, comme les guides-conférenciers par exemple sont, quant à eux, principalement exercés par des travailleurs indépendants.

Cet univers économique emploie des professionnels aux compétences variées dans les domaines de l’Art, de l’Histoire mais aussi de la communication ou du marketing.

Cette activité est également portée par les métiers manuels d’artisanat d’art, c’est-à-dire la restauration des œuvres et des bâtiments. Qu’ils soient spécialisés dans la taille de pierre, de vitrail, de verre ou encore dans la réfection de toitures et de bâti anciens, ces spécialistes du patrimoine sont des acteurs incontournables de cet univers.

La Tour Eiffel, une vitrine de Paris

Leader du secteur, la S.E.T.E exploite notre monument emblématique : la Tour Eiffel. Construite en deux mois seulement à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1889, cet édifice qui ne devait durer que 20 ans est finalement devenu le symbole de la France. Monument payant le plus visité au monde, la Tour Eiffel accueille 7 millions de personnes par an (dont 75% de touristes étrangers).

Créée en 2005, la S.E.T.E a été choisie par la Mairie de Paris pour exploiter et entretenir cette attraction touristique et historique de premier plan. L’entreprise modernise les installations, assure la sécurité, gère les espaces d’accueil et les services proposés aux visiteurs. L’ensemble de ces missions est défini par une convention signée avec la Mairie, dans le cadre d’une délégation de service public effective jusqu’en 2032.

En 2014, la billetterie de la Tour Eiffel a généré 66,19 millions d’euros hors taxes (tous les chiffres clés de l’exploitation de la Tour Eiffel sont à retrouver dans ce rapport d’activité). Le monument haut de 324 mètres est également géré par un ensemble de sous-concessionnaires exploitants et de sous-occupants (restaurants, boutiques souvenirs, distributeurs automatiques de billets, Météo France…). 

LISTE ALPHABETIQUE DES ENTREPRISES DU SECTEUR GESTION DES SITES ET MONUMENTS HISTORIQUES ET DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES SIMILAIRES

Découvrez les 3282 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z 3 5

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Gestion des sites et monuments historiques et des attractions touristiques similaires pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo