> > Commerce de détail de la chaussure

COMMERCE DE DÉTAIL DE LA CHAUSSURE(4772A)

bottes, escarpins, chaussures en cuir, rapport qualité / prix

Commerce de détail de la chaussure : panorama et perspectives

Secteur professionnel impacté par la révolution numérique, le commerce de détail de la chaussure voit son organisation remise en question par les géants du net, mais aussi par la montée en puissance de cette activité chez les marques d’habillement, les grandes surfaces et les magasins de sport. Avec une forte montée en puissance des ventes de baskets au détriment des souliers traditionnels, le marché est redistribué avec près d'un quart des chaussures désormais vendues en magasin de sport.

 

Répartition des ventes

En fonction de leurs cibles et de leurs collections, les 6 050 entreprises françaises inscrites dans le secteur du commerce de détail de la chaussure vendent des modèles variés. Ces magasins peuvent ainsi proposer des bottes, des escarpins, des chaussures en cuir, des espadrilles, des baskets, des boots, des chaussures compensées, des derbies, des sneakers, des sandales, des bottines, des mocassins, des chaussures bateau, des tongs ou encore des charentaises, pour hommes, femmes et enfants.
Les leaders du secteur, en termes de chiffre d’affaires, sont les groupes Chaussea SAS, Besson Chaussures, Chaussures Eram, Spodis SA et France Arno. Mais des groupes encore plus importants regroupent plusieurs enseignes, à l'image de Vivarte.

Ce commerce de détail englobe plusieurs catégories d’intervenants. Selon les données publiées par la Fédération Française de la Chaussure dans son Bilan Economique 2015 – 2016, la répartition des ventes en valeur par circuit de distribution se décline de la manière suivante :

  • 23% de la vente au détail de chaussures se fait en magasin de sport,
  • 19% en succursale GSS (grandes surfaces spécialisées),
  • 15% dans les chaînes de magasins,
  • 14,5% dans les points de vente des détaillants indépendants,
  • 11% en VAD (vente à distance)
  • et 7% dans les boutiques d’habillement.

Nouvelles habitudes de consommation

Après plusieurs années de difficultés, notamment liées à la conjoncture économique globale, le commerce de la chaussure au détail reprend vigueur. L’étude Xerfi publiée en juillet 2015 annonce ainsi un retour de la croissance dans ce secteur d’activité avec une perspective à +2% pour l’année 2016, ce qui représentera un marché à 9,2 milliards d’euros.

La branche vit actuellement une période de mutation. En effet, la recherche par les consommateurs de modèles « tendances » au meilleur rapport qualité / prix ne se fait plus exclusivement dans les magasins de chaussures traditionnels. Désormais, les petits prix proposés par les grandes surfaces, les changements rapides de collections de chaussures issues des marques de prêt-à-porter et l’engouement pour des chaussures de sport « mode » des magasins de sport ont créé de nouvelles habitudes de consommation.
De plus, le succès incontestable des sites e-commerce, avec des géants économiques tels que Spartoo ou Sarenza, accentue le caractère hautement concurrentiel de ce secteur. Si les internautes ont un temps été frileux à l’idée d’acheter des chaussures sur internet (car ils souhaitaient les essayer), désormais, les services d’expédition de colis en 48h, la livraison et le retour gratuit ainsi que la garantie « satisfait ou remboursé » ont largement démocratisé ce système d’achat. Les milliers de références de marques et de modèles disponibles en ligne séduisent les internautes qui semblent y trouver plus de diversité que dans l’offre des détaillants indépendants spécialisés.

Tendances

Comme dans d’autres secteurs d’activité, la tendance est à la concentration des entités et à l’affaiblissement des magasins indépendants face aux réseaux de grandes enseignes. Néanmoins, certains de ces groupes doivent aussi faire face à de réelles difficultés, à l’image de Vivarte et de la fermeture de plusieurs magasins de chaussures André ou de la chaine de magasins Chauss'Expo en grande difficulté financière.

Dans ce contexte, les magasins physiques qui affichent la meilleure résistance sont ceux qui se sont positionnés sur un segment spécialisé du marché, comme par exemple la chaussure enfant ou la chaussure très haut de gamme. Ces professionnels misent également sur des stratégies de fidélisation et de valorisation de la qualité de leurs produits pour se démarquer d’une concurrence pratiquant généralement des prix moins élevés.  

LISTE ALPHABETIQUE DES ENTREPRISES DU SECTEUR COMMERCE DE DÉTAIL DE LA CHAUSSURE

Découvrez les 5833 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2 3 4 5 6 7 8

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Commerce de détail de la chaussure pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

NOS DERNIERES PUBLICATIONS

  • Le 03/09/2018
    L’enseigne Chauss’Expo en redressement judiciaire !
    La faillite d’une entreprise provient, dans certains cas, d’une incapacité à s’adapter aux évolutions du marché. C’est la situation dans laquelle se retrouve l’entreprise familiale Chauss’Expo. LIRE
  • Le 10/12/2018
    Le plan de continuation : quand l’entreprise en redressement judiciaire présente des chances sérieuses de survie
    Dans le cadre d’une procédure collective, quand une entreprise se retrouve en redressement judiciaire, le tribunal peut valider un plan de continuation, à l’issue de la période d’observation, afin de permettre la poursuite de l’activité.<br /> On considère alors que l’entreprise a... LIRE
  • Le 03/12/2018
    1001 pneus en redressement judiciaire, est racheté par Cdiscount
    1001 pneus, l’entreprise bordelaise spécialisée dans la vente en ligne de pneus, était en cessation de paiements depuis le 27 septembre 2018. Mise en redressement judiciaire début octobre, elle a d’abord suscité l’intérêt de son principal concurrent Allopneus, puis a finalement... LIRE
  • Le 26/11/2018
    GrosBill, dépôt de bilan pour le pionnier de la vente de matériel informatique en ligne
    GrosBill, pionnier de la vente de matériel informatique est mis, le premier octobre 2018, en redressement judiciaire. Plusieurs repreneurs se sont proposés dans le cadre d’un plan de cession, notamment le groupe LDLC, lui aussi spécialisé dans le e-commerce de produits high-tech.... LIRE
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Cookies | Plan du site