LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Commerce d'alimentation générale

COMMERCE D'ALIMENTATION GÉNÉRALE(4711B)

centre urbain, magasin, alimentation, horaires tardives

Commerce d’alimentation générale, des magasins de proximité

Généralement localisés dans les centres urbains, les magasins d’alimentation générale sont prisés des consommateurs à la recherche d’un service facile et pratique, comme les personnes âgées, les familles monoparentales ou encore les personnes vivant seules et celles travaillant selon des horaires tardifs. Malgré son dynamisme, ce secteur doit faire face à une concurrence créée par l’arrivée de nouveaux intervenants dans cette économie.  

Structure du marché

Le commerce d’alimentation générale est un secteur porté par 28 000 entreprises en France. Selon la classification professionnelle définie par l’INSEE, cette activité concerne plus précisément le commerce de détail non spécialisé, à prédominance alimentaire, en magasin d’une surface de vente inférieure à 120 m². Les leaders de la branche sont les sociétés Maximo, Direct Distribution, Sodiluc, A2S et Briandis.

Les acteurs du marché sont majoritairement des commerçants indépendants, qui sont néanmoins de plus en plus nombreux à s’adosser à une enseigne pour bénéficier de leur accès aux centrales d’achat. Ce rapprochement leur permet de tirer les prix de leurs produits vers le bas et d’être plus compétitifs face aux réseaux concurrents (comme le hard discount ou les hypermarchés).  En parallèle de ces petites structures, on retrouve également les grands groupes de la distribution alimentaire, tirant profit de leur notoriété et de leur organisation pour développer des réseaux sous enseigne, composés de magasins de petite taille. En effet, un nombre croissant d’enseignes nationales met en place des stratégies de maillage territorial pour gagner des parts de marché sur le commerce de proximité.

Une activité en expansion

Les bons résultats économiques obtenus par l’activité des supérettes et des épiceries font de la branche un univers dynamique, en pleine expansion. Illustration parlante de ce phénomène : entre 2001 et 2010, le nombre de ces magasins d’alimentation générale a progressé de plus de 76% en Ile-de-France (source : étude sur le commerce alimentaire de proximité publiée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Cet essor s’explique notamment par des facteurs sociodémographiques. Le vieillissement de la population a ainsi un effet positif sur ce marché car les services proposés par ces petits magasins d’alimentation répondent aux besoins de cette catégorie de consommateurs en recherche d’accessibilité, de facilité et de convivialité. Les personnes vivant seules et les familles monoparentales font aussi partie des cibles de ce marché. En effet, contrairement aux grandes surfaces alimentaires visant une clientèle familiale et localisée dans les périphéries, les supérettes et les épiceries sont très souvent au cœur des centres villes.  Les consommateurs urbains sont quant à eux séduits par la grande amplitude horaire offerte par ce type de commerces.

Nouveaux concurrents

Malgré ces éléments favorables, le commerce d’alimentation générale doit subir une intense concurrence venue du hard discount et des grandes surfaces alimentaires, proposant des prix moins chers. Ce contexte concurrentiel est d’autant plus fort que de nouveaux acteurs sont apparus sur le marché. En effet, le développement des sites Internet de la grande distribution proposant un service de drive ou de livraison à domicile, ainsi que les magasins automatisés délivrant 24H/24 des produits courants, connaissent un succès grandissant.   

D’autre part, malgré l’assouplissement des conditions d’implantation en ville, les zones les plus attractives (localisées dans les centres urbains) affichent des loyers élevés qui peuvent constituer une charge importante pour ces commerçants. Cet environnement est plus favorable aux réseaux sous enseigne ayant développé une gamme de magasins urbains qu’aux commerçants indépendants. Pour faire face à ces difficultés, les épiciers sont nombreux à diversifier leur activité en proposant également des services de livraison à domicile, de photocopies, de dépôts de pain ou encore de relais colis

LISTE ALPHABETIQUE DES ENTREPRISES DU SECTEUR COMMERCE D'ALIMENTATION GÉNÉRALE

Découvrez les 28818 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2 3 4 5 7 9

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Commerce d'alimentation générale pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo