LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Horlogerie

HORLOGERIE(2652Z)

Horlogerie

De la montre de luxe à la montre connectée en passant par les systèmes de minuterie, les horloges de tableau de bord ou les parcmètres, les entreprises d’horlogerie mettent au point et fabriquent des systèmes qui trouvent leur application au quotidien. Mais ces professionnels se retrouvent face à de nouveaux défis et doivent notamment trouver des moyens pour lutter contre le leadership mondial de la Suisse.  

L’activité d’horlogerie, du composant au produit fini

En fonction de leur spécialisation, les 288 entreprises horlogères françaises fabriquent plusieurs catégories de produits. Elles peuvent ainsi créer des montres, des réveils et des horloges de tous types, y compris les horloges de tableau de bord. La fabrication de boitiers de montres, de cages et de cabinets d’horlogerie (parfois en métaux précieux) fait également partie de leur champ de compétences.

Ces professionnels ne produisent pas uniquement des produits finis mais peuvent aussi prendre en charge la fabrication de composants. Ainsi, selon la classification établie par l’INSEE, l’horlogerie concerne la conception de mouvements d’horlogerie de tous types, les ressorts, les pierres, les cadrans, les aiguilles ou encore des pièces comme les ponts ou les platines.

Les fabricants d’appareils de contrôle du temps enregistrant ou affichant des intervalles temporels (comme les parcmètres, les horloges-pointeuses, les tampons horaires, les tampons dateurs et les chronomicromètres) déclinent un autre segment de cette catégorie professionnelle. Enfin, ces entreprises peuvent fabriquer des interrupteurs horaires et d’autres appareils de déclenchement avec un mouvement de montre ou d’horloge à moteur synchrone (notamment les fermetures commandées par une minuterie).

Fabrication de montres et de composants : une spécialité régionale

Au niveau mondial, ce marché (estimé à 60 milliards d’euros/an par la Fédération de l’Horlogerie) est très fortement dominé par deux pays largement leaders : la Chine pour son volume en exportation et la Suisse en valeur. De leur côté, les entreprises horlogères françaises, et avec elles tout un réseau de sous-traitants, constituent un pôle de résistance face à cette hégémonie sino-helvète même si la situation reste particulièrement délicate. En effet, l’activité de fabrication de montres en France a subi une forte baisse depuis les années 70 jusqu’à aboutir à une production divisée par 2 entre 1995 et 2013.

Mais si cette décroissance a lourdement touché la fabrication de montres, il n’en va pas de même pour la production de composants qui a bénéficié du dynamisme suisse. Grâce à sa proximité géographique mais aussi au savoir-faire et à la renommée de ses entreprises locales, le bassin historique de l’horlogerie française, la Franche-Comté, est devenu un espace de sous-traitance privilégié pour les grandes marques d’horlogerie suisses positionnées sur les montres moyen et haut de gamme. Cette région, et plus précisément la zone de Besançon, concentre les trois quarts des emplois français dans l’horlogerie.

Tendances du marché de l’horlogerie

Depuis l’avènement des téléphones portables qui ont donné aux montres mécaniques traditionnelles un aspect désuet, les professionnels de l’horlogerie ont plus que jamais misé sur les montres de luxe, devenues véritables objets de collection pour certains acheteurs fortunés. Les modèles commercialisés à plus de 3 000 euros sont d’ailleurs l’un des segments les plus dynamiques du secteur.

Mais les fabricants sont également nombreux à se tourner vers une tendance particulièrement prometteuse pour ce marché : la montre connectée dont les premiers modèles ont été lancés en 2010.  Toujours selon la Fédération de l’Horlogerie, ce sont 26 millions de montres connectées qui ont été vendues dans le monde en 2015 alors que les ventes n’étaient que de 4 millions d’unités en 2014. Les ventes de smartwatches dépassent désormais les ventes de montres suisses. Si les premiers lancements ont été effectués par des start-ups et des sociétés spécialisées dans l’électronique grand public, les horlogers n’hésitent plus à lancer leurs propres montres connectées. La jeunesse du cœur de cible pour ce type de produit leur permet d’espérer gagner de nouveaux marchés.

LISTE ALPHABETIQUE DES ENTREPRISES DU SECTEUR HORLOGERIE

Découvrez les 287 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Horlogerie pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo