> > > Portage salarial vs ESN : que choisir en tant que freelance informatique ?
Juridique

Portage salarial vs ESN : que choisir en tant que freelance informatique ?

Publié le 17.09.2021
Mis à jour le 17.09.2021
Partager :
Portage salarial vs ESN : que choisir en tant que freelance informatique ?

Les métiers de l'informatique ont le vent en poupe depuis l'émergence de ce domaine dans les années 90. Ces métiers participent d'une part à la révolution numérique en apportant des solutions concrètes pour les entreprises en matière d'évolutions et de transformations. D'après des études réalisées par « lenouveléconomiste.fr », ce secteur a enregistré environ 20 à 30% de croissance sur le marché du travail au cours des dernières années. Pour se lancer dans ce domaine, beaucoup de consultants IT hésitent entre le portage salarial et les Entreprises de Services en Numérique (ESN). En tant que freelance en informatique, voici quelques conseils pour vous aider à choisir le mode de travail qui correspond le mieux à votre profil et à vos objectifs.

Devenir freelance en informatique en portage salarial

De plus en plus d'entreprises ayant des besoins en matière d'informatique s'orientent vers des profils indépendants qui passent notamment par le portage salarial. Selon des études réalisées par l'APEC, environ 9 postes sur 10 du secteur de l'informatique concernent des profils indépendants également appelés des freelances en informatique.

Le freelance en informatique en portage salarial, comment ça marche ?

Le portage salarial est une forme hybride entre salariat et entrepreneuriat qui permet aux professionnels d'exercer leur métier tout en conservant leur autonomie. Ce nouveau mode de travail réunit trois acteurs principaux. Nous avons d'une part le salarié porté, en l'occurrence le freelance en informatique, puis d'autre part l'entreprise pour laquelle il travaille. Le troisième maillon de cette chaîne est la société de portage dont le but est de mettre en relation le professionnel en informatique et l'entreprise qui a besoin de ses services. Cette dernière intervient également dans la gestion administrative et comptable de l'activité du salarié freelance en informatique. De manière plus concrète, la société de portage joue différents rôles :

  • elle est chargée de fournir l'attestation de travail du salarié porté auprès des organismes fiscaux et sociaux,
  • elle s'occupe de la gestion du compte d'activité du salarié porté,
  • elle est chargée de verser la rémunération au salarié porté,
  • elle vérifie si la législation sociale relative aux embauches est respectée par l'entreprise qui emploie le salarié porté et saisit les autorités compétentes lorsque ceci n'est pas le cas.

Dans le cadre du dispositif de portage salarial, le freelance en informatique bénéficie ainsi de deux types de contrats. Il s'agit dans un premier temps d'un contrat de travail entre lui et la société de portage salarial. Dans un second cas, un deuxième type de contrat lie également le salarié porté et l'entreprise pour laquelle il travaille. Il s'agit généralement d'un contrat commercial.


Quel salaire pour un freelance en informatique en portage salarial ?

Pour connaître la rémunération d'un freelance informatique, utiliser un simulateur de salaire en portage salarial permet d'avoir des informations fiables et précises. Cependant, il est également possible d'estimer la part que perçoit la société de portage salarial pour ses services de liaisons et de gestion comptable et administrative. Il s'agit en effet de 10% du chiffre d'affaires du salarié freelance en informatique. Ce taux est nettement inférieur à celui souvent pratiqué par d'autres intermédiaires comme les entreprises de services en numérique par exemple.

Après déduction des charges patronales et salariales, le freelance en informatique porté perçoit ensuite les honoraires sous forme de salaires. Rappelons que les charges patronales représentent 54% du salaire du salarié porté tandis que les charges salariales sont de 22%. Ceci regroupe l'assurance maladie, les allocations familiales, l'assurance vieillesse, qui font partie des charges versées à l'URSSAF et les charges sociales patronales versées à Pôle Emploi.

Les avantages du portage salarial pour un freelance en informatique

Le portage salarial permet au freelance en informatique de bénéficier de nombreux avantages. Un freelance en informatique en portage salarial bénéficie en effet des mêmes avantages qu'un salarié tout en préservant son indépendance. À ce titre, le portage salarial assure à ce dernier une rémunération fixe, une protection sociale et une assurance chômage identique à celle d'un salarié classique. Grâce au portage salarial, le freelance en informatique a également la possibilité de booster son chiffre d'affaires.

Cette optimisation de revenus est principalement due au fait qu'il n'existe quasiment pas de plafonnement de chiffre d'affaires avec le portage salarial. Mieux encore, le salarié porté peut bénéficier d'un salaire minimum qui lui garantit une stabilité financière.

En faisant le choix du portage salarial, le freelance en informatique rejoint également une communauté d'experts. Il dispose en effet d'un réseau de freelancers informatiques qui peuvent l'aider à accroître sa visibilité dans le domaine. Ce qui lui permet de se positionner idéalement sur des projets numériques et de répondre efficacement à différents types d'appels d'offres. Enfin, rappelons également qu'en choisissant le portage salarial pour exercer votre activité, le freelance en informatique bénéficie d'un accompagnement dédié à sa disposition. Les tâches administratives, financières et comptables sont effectuées par les experts en gestion d'entreprise.

Devenir consultant informatique en ESN

Contrairement au freelance en informatique, certains professionnels de ce domaine choisissent d'exercer leurs activités en passant par une entreprise de services en numérique (ESN).

L'entreprise de services en numérique, de quoi s'agit-il ?

Autrefois connue sous l'appellation de société de services en ingénierie informatique (SSII), l'entreprise de services en numérique (ESN) a pour principale mission de trouver et de développer des solutions numériques et informatiques capables de régler les différents besoins des entreprises. Ces sociétés de services et ingénierie en informatique ont pour la plupart fait leur apparition dans les années 80. Bien qu'elles soient de nos jours en perte de vitesse, elles occupent encore une place stratégique sur le marché de l'informatique et du numérique. Elles englobent différents types de métiers comme :

  • la maintenance informatique,
  • la conception et la réalisation d'outils numériques,
  • le conseil et la formation.

Les ESN interviennent dans de nombreux domaines comme l'audit en infrastructure, la conception d'infrastructures d'information, la formation sur les nouvelles technologies du numérique, le conseil en management et organisation… En tant que consultants en informatique, les ESN constituent une belle alternative pour exercer son métier. Ces différents types de sociétés offrent en effet de véritables opportunités pour exercer et évoluer dans le domaine informatique, même si les sociétés de portage salarial sont davantage plébiscitées.


Quel salaire pour un consultant informatique en ESN ?

Face à une demande en constante évolution, les ESN passent généralement par les équipes d'experts constituées de consultants informatiques salariés pour offrir leurs services aux entreprises. Ces consultants sont ensuite envoyés dans les entreprises pour effectuer des missions bien précises, en contrepartie d'une rémunération.

À cet effet, le mode de rémunération des consultants IT en ESN est bien particulier. Les salariés consultants en informatique en ESN sont soumis à la convention collective du SYNTEC. Si l'on se base sur les conventions collectives du SYNTEC, il existe deux types de profils pour les consultants IT d'ESN. Nous avons d'une part les IC (Ingénieurs et Cadres) et d'autre part, les ETAM (Employé Technicien Agent de Maîtrise). Pour déterminer le salaire minimum brut d'un consultant informatique travaillant pour une ESN, il faudra prendre en compte les positions, la valeur de point et le coefficient du salarié.

Les avantages d'être consultant informatique en ESN

Faire partie d'une ESN évite aux consultants IT d'aller chercher eux-mêmes leurs propres missions comme c'est parfois le cas lorsque vous travaillez avec le statut d'indépendant. La tâche revient en effet aux commerciaux de l'ESN qui se chargent de trouver les missions les plus intéressantes aussi bien en matière de travail que de rémunération.

Lorsque l'ESN n'a plus aucune mission à confier au consultant IT, ce dernier est en « Intercontrat ». Autrement dit, il continue de percevoir sa rémunération pendant cette période d'inactivité qu'il met généralement à profit pour suivre quelques formations. De plus, faire partie d'une ESN permet de travailler pour les grandes entreprises, car c'est la société qui se charge de trouver des missions aux consultants IT. Si vous avez la chance de travailler pour une ESN qui a une bonne réputation, vous pourrez ainsi étoffer votre CV avec de belles missions.

Le consultant en informatique qui travaille pour une ESN bénéficie entre autres de la sécurité de travail et de la garantie d'un salaire mensuel. De plus, il peut également avoir droit à des congés ou des vacances. Le consultant IT en ESN bénéficie également d'une protection de l'inspection du travail en cas de conflit avec son employeur.

Les inconvénients d'être freelance informatique en ESN

Si le consultant IT bénéficie de nombreux avantages en choisissant de passer par une ESN pour exercer son métier, ce mode de travail présente en revanche quelques inconvénients. Le premier d'entre eux est sans doute le manque d'autonomie. En choisissant de travailler pour une ESN, le consultant en informatique n'est en effet pas libre de choisir le projet qu'il veut mener. Au contraire, il doit obligatoirement suivre les objectifs imposés par l'ESN. Ce qui l'empêche de relever de gros challenges si ceux-ci se présentent.

En travaillant pour une ESN, les résultats fournis par le consultant IT sont destinés à accroître la notoriété de l'entreprise, plutôt que de mettre en avant sa réputation personnelle. Ce qui ne fera que ralentir sa progression dans le domaine, car son travail n'est pas personnellement valorisé. Ce qui n'est pas le cas pour un freelance en informatique porté qui tire toute la gloire des efforts qu'il a fournis au cours de ses différentes missions et qui peut se servir de sa réputation pour remplir son carnet d'adresses.


Enfin, le consultant IT en ESP bénéficie de moins de flexibilité qu'un freelance en informatique qui opte pour le portage salarial. Il ne choisit pas ses heures de travail et doit respecter les règles de l'entreprise ESN pour laquelle il travaille.

Lorsqu'il s'agit de choisir entre travailler au sein d'une ESN ou collaborer avec une entreprise de portage salarial, le choix du consultant en informatique peut être parfois difficile. Ces deux modes de travail offrent certes de nombreux avantages, mais ils présentent également quelques contraintes. Il revient donc au consultant IT de choisir la solution qui lui correspond le mieux en fonction de ses besoins et des objectifs de carrière poursuivis.

 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site