> > > Comment implanter une société à Dubaï ?
Juridique

Comment implanter une société à Dubaï ?

Publié le 01.10.2021
Mis à jour le 01.10.2021
Partager :
Comment implanter une société à Dubaï ?

Capitale économique des Emirats Arabes Unis, Dubaï est souvent présentée comme un nouvel El Dorado. D’ailleurs, cette ville hors-norme attire de plus en plus d’entrepreneurs étrangers. Outre son positionnement géostratégique idéal – à la croisée du Moyen-Orient et de l’Asie – elle profite d’un potentiel économique indéniable. De plus, les autorités locales ont su rendre Dubaï très attractive pour les investisseurs et les chefs d’entreprise expatriés.
Pour autant, s’il est parfaitement compréhensible de vouloir installer sa société sur place, encore faut-il s’y préparer correctement en amont afin d’éviter les mauvaises surprises éventuelles…

Les bonnes raisons de vouloir domicilier son entreprise à Dubaï

Lorsque l’on parle de Dubaï à ses proches, les stéréotypes sont souvent au rendez-vous, qu’il s’agisse de l’ode à la démesure locale ou bien des stars des réseaux sociaux ayant élu domicile là-bas.
Mais pour les entrepreneurs, il convient de dépasser ces lieux communs et de s’intéresser aux véritables avantages que la ville émiratie peut leur procurer.

Dans ce cadre, mentionnons tout d’abord la situation économique et géopolitique du pays, car les Emirats Arabes Unis font partie des régimes les plus stables de la région, ce qui se traduit par une confiance élevée de la part des investisseurs dans la durabilité des institutions locales. Il s’agit d’un point crucial car sans ce gage de pérennité pour l’activité des expatriés, Dubaï n’aurait jamais pu drainer autant de capitaux étrangers. Qui plus est, et comme nous l’évoquions dans l’introduction, Dubaï est une métropole ouverte sur le monde – et donc sur le commerce extérieur – profitant de sa localisation géographique avantageuse, entre le Golfe Persique et le Golfe d’Oman.

En outre, la fiscalité du "Manhattan du désert" a été pensée dans le but de favoriser les IDE (Investissements Directs à l’Etranger), et elle s’avère particulièrement attrayante pour les entreprises Offshore.

En effet, il n’y a pas d’impôt sur les sociétés, ni de retenue à la source sur les dividendes, ni même de taxe sur la valeur ajoutée.
Quant aux charges sociales, si lourdes dans l'Hexagone, elles n'existent tout simplement pas à Dubaï.

En parallèle, puisque la création de sociétés est dûment réglementée, l'émirat n’est pas considéré comme un « paradis fiscal », ce qui lui assure une excellente notoriété à l’international. N’oublions pas non plus que le droit local autorise une souplesse appréciable pour les entrepreneurs, notamment en ce qui concerne le processus d’immatriculation d’une société. Last but not least, le système bancaire est l’un des plus performants au monde, tout particulièrement dans le domaine de l’e-banking.

Les différentes typologies d'entreprise envisageables

A présent que les justifications pour installer son entreprise à Dubaï ont été explicitées, vous vous interrogez peut-être sur la signification de certains termes que vous avez entendu à ce sujet, tels que « Offshore », « Free-Zone », « LLC » ou bien encore « Zone Franche ».

Pour bien comprendre cette dernière appellation, il faut se souvenir que Dubaï est une très grande ville et que, comme toutes les mégalopoles, certaines zones se sont développées beaucoup plus vite que d’autres, or une politique de croissance urbaine durable impose de rétablir un certain équilibre à ce niveau. Dans ce but, les autorités dubaïotes ont créer des zones franches, dans lesquelles une entreprise étrangère bénéficiera d’avantages non-négligeables – et la société en question prend alors le qualificatif de « Free-Zone ».

Bien sûr, rien ne vous empêche de préférer une société dite « LLC », acronyme de Limited Liability Company, ou autrement dit une entreprise de droit local. Dans ce cas, vous pourrez commercer librement à l’intérieur des Emirats Arabes Unis comme vers l’extérieur, quel que soit le domaine d’activité de votre société, mais en contrepartie, vous devrez trouver un partenaire local qui détiendra au moins 51% du capital de l’entreprise, et il faudra s’acquitter de la TVA.

La plupart du temps, mieux vaut donc opter pour une société « freezone », dont vous pourrez rester propriétaire à 100% et qui bénéficiera de procédures d’importations / exportations simplifiées, ainsi que d’une absence de barrières commerciales ou de quotas. Ce statut ne vous épargnera cependant pas le paiement de la TVA, et il vous obligera à restreindre votre activité aux zones franches.

Enfin, citons la société Offshore, non-résidente aux Emirats Arabes Unis, et qui séduit généralement les entreprises d’import/export, d’immobilier ou bien même les holdings. La fiscalité pour ces sociétés est tout simplement égale à zéro, alors même que le réseau bancaire local offre des garanties appréciables, mais contrairement aux entreprises LLC ou Freezone, il n’est pas possible ici de recruter du personnel sur place, ni d'ouvrir un bureau local.
 

Le recours à un cabinet spécialisé pour réussir son implantation

Quel que soit le type d’entreprise que vous envisagez de créer à Dubaï, sachez en tout cas que si les formalités sont allégées par rapport à d’autres pays, elles ne sont pas non plus négligeables, et pour se lancer en tout sérénité, mieux vaut respecter scrupuleusement la procédure en vigueur.
Sans entrer trop dans les détails, gardez à l’esprit qu’en fonction de la forme juridique que vous choisirez, vous aurez besoin d’une émission du CoI (Certificate of Incorporation), d’un MoA (Memorandum of Association), de l’enregistrement de la société à la TVA, ou bien encore d’une ouverture d’un compte bancaire et d’un dossier auprès des services d’immigration.

Ces démarches n’ont rien d’insurmontables mais elles peuvent être chronophages, en particulier la première fois qu’elles sont entreprises. C’est bien pour cette raison qu’il est conseillé de faire appel à un agent ayant pignon sur rue, tel que societe-dubai.com.
En effet, un cabinet de ce type constitue un allié précieux par sa connaissance approfondie de l’environnement dubaïote – aussi bien économique que politique et juridique. Il saura donc vous aiguiller vers le statut le plus opportun pour votre entreprise, avant de vous épauler pour que sa création se passe sans la moindre anicroche grâce à des « packages » d’accompagnement spécifiques et complets.

Crédit photo : jeshoots.com
 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site