> > > Qwant : le moteur de recherche français a une actualité chargée 
Actualités

Qwant : le moteur de recherche français a une actualité chargée 

Publié le 11.07.2019
Mis à jour le 11.07.2019
Partager :
Qwant : le moteur de recherche français a une actualité chargée 

Qwant a jusqu’ici bien du mal à se faire une place face à Google. Mais un partenariat exclusif avec Microsoft, le déploiement du moteur de recherche dans les administrations françaises, la mise en place de nouveaux services, laissent penser que Qwant commence à devenir crédible.

Qwant est « le moteur de recherche qui respecte votre vie privée ». Conçu et développé en France, il a été lancé en 2013. C’est le premier moteur de recherche européen qui protège la vie privée de ses clients en refusant tout types de traçages à des fins publicitaires.

Partenariat exclusif sur la monétisation et l’infrastructure entre Qwant et Microsoft

Le moteur de recherche français, Qwant, multiplie ses efforts pour se faire une place sur un marché dominé par Google.

Qwant et Microsoft partagent une vision d’un Internet ouvert et responsable. C’est pourquoi, le 17 mai 2019, un partenariat entre les deux entreprises a été annoncé. Il permettra à Qwant d’accélérer l’indexation des pages web et ainsi de réduire l’écart avec Google.

Ce partenariat repose sur différents points.

  • Point commercial : Microsoft Ads permet à Qwant de diffuser des publicités du réseau Microsoft qui correspondent aux mots clés saisis par les utilisateurs, sans transmission de données personnelles lors de l’affichage des publicités.

Qwant a travaillé avec Microsoft sur des solutions technologiques inédites qui assurent anonymisation totale.

  • Point technique : Qwant utilise l’API Bing pour assurer une meilleure couverture des résultats. L’accord avec Microsoft permet à Qwant d’utiliser les capacités du cloud Azure de Microsoft pour y déployer leurs outils d’indexation et de ranking des résultats.

Ce partenariat permet à Qwant d’offrir des services qui auraient été beaucoup plus coûteux s’ils avaient dû les déployer avec leur seule infrastructure en propre.

Il y a donc d’un côté l’infrastructure de Qwant, sur laquelle se connectent les utilisateurs, et de l’autre une infrastructure Microsoft qui est utilisée pour héberger certaines de leurs solutions et accélérer des calculs.

L’Etat choisit le moteur de recherche français pour ses administrations

Il a été annoncé le 20 mai 2019 que le gouvernement français souhaitait que Qwant soit utilisé par l’administration.
Les services du secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, Eric O, sont en train de vérifier une nouvelle fois que Qwant répond à toutes les conditions que la France veut imposer.
L’équipement par défaut des 20 millions de postes de l’administration devrait se faire à la rentrée 2019.

Les agents bénéficieront d’un moteur de recherche complet basé en France qui ne collecte aucune de leurs données personnelles et préserve la pleine confidentialité des recherches effectuées par l’administration.

Qwant, dès sa création, a inscrit le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales au cœur de son projet.

Eric Léandri, Président et co-fondateur de Qwant, a déclaré :

« C’est un grand honneur et une marque de confiance très importante que nous témoigne le gouvernement à travers l’annonce du secrétaire d’Etat, Cédric O. Elle nous encourage et démontre que la France peut promouvoir la souveraineté numérique européenne en faisant le choix de développer et d’adopter des solutions qui sont porteuses des valeurs que nous avons collectivement à défendre »

Lancement de Qwant Maps

Afin de concurrencer Google Maps, le moteur de recherche européen a créé son propre système de cartographie. La version Beta est disponible pour tous depuis le 27 juin 2019.
Qwant Maps permet de lancer des recherches d’itinéraires et d’effectuer des trajets sans être tracé, puisqu’aucun historique de déplacement et aucune analyse des trajets effectués ne sont réalisés.

Le but de Qwant est de concurrencer Google sur tous ses services.
Après le lancement de Qwant Maps, Qwant Pay et Qwant Mail devraient voir le jour afin de faire concurrence à Google Pay et à Gmail.

 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site