> > > Amende comprise en 3 et 5 milliards de dollars pour Facebook
Actualités

Amende comprise en 3 et 5 milliards de dollars pour Facebook

Publié le 29.04.2019
Mis à jour le 29.04.2019
Partager :
Amende comprise en 3 et 5 milliards de dollars pour Facebook

Suite au scandale Cambridge Analytica, Facebook s’attend à une amende record. Comme les infractions se répètent quant à l’utilisation illégale des données personnelles de ses utilisateurs, ce n’est peut-être qu’un début. Pour autant l’action de Facebook se porte très bien.

Une provision comptable en vue d’une amende record

Le 24 avril 2019, lors de la présentation de ses résultats, Facebook a annoncé s’attendre à devoir payer une amende comprise entre 3 et 5 milliards de dollars. Cette amende record fait suite à l’enquête de la FTC (Federal Trade Commission) concernant le scandale Cambridge Analytica portant sur la violation de la vie privée.

Bien que ce soit une amende record pour Facebook, cela ne représente pas grand-chose pour une entreprise aussi importante. En effet, le montant de l’amende représente une fraction des profits annuels de l’entreprise.

L’Etat de New York enquête sur les carnets d’adresses des utilisateurs téléchargés illégalement par Facebook

Selon le magazine Forbes, de nouvelles enquêtes ont été ouvertes concernant l’utilisation illégale des bases de données des utilisateurs du réseau.

L’une d’elles a notamment été ouverte par le procureur général de l’Etat de New York. Le procureur général, Letitia James, a annoncé le 25 avril 2019 sur son compte twitter l’ouverture d’une enquête portant sur le téléchargement illégal de carnets d’adresses des utilisateurs.
L'entreprise a confirmé avoir collecté par inadvertance 1,5 million de carnets d'adresses électroniques d'utilisateurs sans leur autorisation.
Les listes de contacts obtenus ont ensuite été utilisés pour améliorer les algorithmes de ciblage publicitaire de la plateforme.

La dernière annonce du groupe concernant la collecte des données de ses utilisateurs remonte à trois ans. Avant mai 2016, les utilisateurs avaient la possibilité de donner accès à leurs contacts Facebook à partir de l'adresse électronique qu'ils avaient utilisée pour s'inscrire à la plate-forme. Mais après une refonte du processus de vérification, les contacts par courriel ont été automatiquement téléchargés sur Facebook, prétendument à l'insu de l'entreprise. Des mots de passe pour les adresses e-mail utilisées ont également été collectés pour certains utilisateurs.

Facebook risque de nouvelles amendes suites aux nouvelles infractions.

Malgré tous ces scandales, Facebook se porte très bien et ses actions bondissent. Le nombre d’utilisateurs Facebook, Whatsapp et Instagram ne cesse d’augmenter.

 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site