LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Activités des infirmiers et des sages-femmes

ACTIVITÉS DES INFIRMIERS ET DES SAGES-FEMMES(8690D)

parcours de soin, prestations de santé, profession médicale, hospitalisations à domicile,  gynécologue

Activité des infirmiers et des sages–femmes, des professions médicales essentielles

Au cœur de la santé des français, les infirmiers et les sages-femmes sont des professions qui accompagnent les patients dans leur parcours de soin ou durant une grossesse, en collaboration avec les médecins. Cet univers économique, qui connaît des difficultés de recrutement, peine à répondre aux besoins croissants de la population pour ces prestations de santé.

Des métiers de soin

En France, 24 477 entités économiques exercent des activités de soins infirmiers et de soins liés à la grossesse. Ces deux professions présentent des champs de compétences spécifiques. Ainsi, les infirmiers ont pour mission d’administrer des soins en fonction des prescriptions effectuées par les médecins ; qu’ils travaillent en secteur hospitalier, en secteur para-hospitalier ou en tant qu’indépendants en médecine de ville. De leur côté, les sages-femmes (étymologiquement « personne sachant sur la femme ») représentent une profession médicale en tant que telle, et sont chargées de l’accompagnement des grossesses ainsi que de la pratique de l’accouchement.

Professions particulièrement féminisées, elles sont en grande majorité exercées dans le secteur public. Plus précisément, 70% des infirmiers français travaillent dans la fonction publique hospitalière, le reste des effectifs étant réparti entre le secteur privé ou les collectivités (comme dans les écoles par exemple). Domaine professionnel très peu touché par le chômage, ces postes sont rémunérés à 46% entre 1 500 et 2 000 euros nets par mois et à 41% entre 2 000 et 3 000 euros. 23% de ces emplois sont à temps partiel (source Alternatives Economiques).

Des professions qui recrutent

Le phénomène du vieillissement de la population française et la vague actuelle de départs à la retraite entraînent des besoins accrus en recrutement dans le secteur des professions médicales. Comme pour le métier d’aide-soignant, le nombre de postes d’infirmiers à pourvoir ne cesse d’augmenter partout sur le territoire. Néanmoins, les observateurs remarquent la présence d’une demande plus intense dans les régions Ile-de-France et Centre-Val de Loire tandis que les Hauts-de-France ou le Sud de la France souffrent moins de la pénurie de ces professionnels de santé par rapport à d’autres zones géographiques.

Les infirmiers spécialisés (infirmier-anesthésiste, infirmier-puériculteur ou encore infirmier de bloc opératoire) sont particulièrement recherchés. Dans les régions qui connaissent des difficultés de recrutement, les infirmiers exerçant en libéral peuvent bénéficier de plusieurs types d’aides, notamment pour faciliter leur installation mais aussi pour enrichir leur formation professionnelle. Il est en effet possible pour un infirmier, tout au long de sa carrière, de diversifier ses compétences en soins palliatifs, pour les hospitalisations à domicile ou encore en ostéopathie.

Le métier de sage-femme

Si la profession de sage-femme (ou de maïeuticien) a longtemps été uniquement associée au suivi prénatal et à l’accouchement, le métier a désormais évolué pour tendre vers un élargissement de ses compétences. En effet, notamment en réaction à la pénurie de gynécologues, les sages-femmes ont désormais un rôle de diagnostic, de prévention mais aussi de prescription. Parmi leurs missions, on retrouve de manière globale le suivi d’une grossesse normale, aussi bien physiologique que psychologique avec la préparation à l’accouchement. 70% des accouchements à l’hôpital se déroulent sous la seule responsabilité d’une sage-femme, le chirurgien ou le gynécologue obstétricien n’étant appelé qu’en cas de risque ou de césarienne. Dans les jours qui suivent la naissance, ces professionnels de la maternité assurent le suivi post-natal (surveillance du nouveau-né, rééducation post-natale, consultation de contraception …).

La majorité des sages-femmes sont salariées en établissement de santé mais on constate un développement de l’activité en libéral, tout particulièrement chez les sages-femmes les plus jeunes. Selon les données publiées par le Conseil National de l’Ordre des Sages-Femmes en janvier 2015, on recense 21 700 sages-femmes en activité.

LISTE ALPHABETIQUE DES ENTREPRISES DU SECTEUR ACTIVITÉS DES INFIRMIERS ET DES SAGES-FEMMES

Découvrez les 123477 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2 3 4 5

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Activités des infirmiers et des sages-femmes pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo