LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Activité des médecins généralistes

Activité des médecins généralistes (8621Z)

pénurie, bilans de santé, analyses, médecins généralistes, diabète, hospitalisation à domicile

Activité de médecins généralistes, un secteur économique au contexte favorable

Accessible après l’obtention du Diplôme d’Etudes Spécialisées de Médecine Générale nécessitant 9 ans d’études, la profession de médecin généraliste est une activité économiquement peu risquée car elle bénéficie de conditions favorables. De plus, en raison de la pénurie de praticiens dans certaines régions, ces professionnels de santé peuvent compter sur un ensemble de mesures incitatives pour leur installation. 

Un domaine réglementé

Selon la classification professionnelle établie par l’INSEE, l’activité des médecins généralistes comprend les consultations données et les soins dispensés dans le domaine de la médecine générale par les médecins généralistes. Ce secteur économique concerne également la médecine systématique et de dépistage (bilans de santé et analyses systématiques).

Ces professionnels de santé se déclinent en deux secteurs : le secteur 1 concerne les médecins généralistes conventionnés appliquant un tarif conventionnel tandis que les médecins de secteur 2 (qui sont aussi conventionnés) fixent leurs honoraires de façon libre. Dans cette deuxième configuration, les actes de soin sont remboursés aux patients selon les mêmes conditions qu’au secteur 1, le différentiel étant à la charge du patient. En contrepartie du strict respect des tarifs conventionnés en secteur 1, ces médecins bénéficient d’un régime social et fiscal privilégié par rapport au secteur 2.  Certains praticiens du secteur 2 peuvent prétendre à ces avantages fiscaux et sociaux, à la condition que leurs dépassements d’honoraires soient limités et qu’ils adhèrent à un « contrat d’accès aux soins ». Selon la réglementation en vigueur pour l’activité libérale des médecins généralistes, les honoraires se répartissent en actes en C et actes en V. Il arrive que certains médecins exercent en tant que salariés (en hôpital par exemple) en parallèle de leur activité libérale.

Une activité peu risquée d’un point de vue économique

Une régulière progression des honoraires des médecins généralistes est observée depuis plusieurs années, en dépit des politiques successives de maitrise de dépenses de santé menées par les différents gouvernements. Plusieurs éléments expliquent cette hausse constante. Tout d’abord, le phénomène du vieillissement global de la population entraine des besoins médicaux de plus en plus importants. De plus, le nombre croissant de patients souffrant de maladies chroniques (telles que le diabète ou l’obésité) ainsi que les différentes campagnes de dépistage et de prévention ont pour conséquence de favoriser la consommation des soins médicaux et donc l’activité des médecins généralistes. D’autre part, la généralisation de l’hospitalisation à domicile a un effet direct sur les consultations effectuées par les médecins généralistes. Enfin, la dernière convention médicale a instauré un mode de rémunération inédit pour les médecins libéraux, à savoir une rémunération à la performance sur objectifs de santé publique. Ce dispositif est axé sur la volonté de réduire les prescriptions de médicaments et d’arrêts de travail, la mise en avant des médicaments génériques et la modernisation des cabinets médicaux.

Un secteur en pénurie d’effectifs

Dans certaines régions de France, on constate une réelle pénurie de médecins généralistes. Pour contrer ce problème, l’Assurance Maladie a déployé un éventail de mesures ayant pour but d’inciter les praticiens à s’installer dans ces zones désertées par les professionnels de santé. En contrepartie d’une activité dans ces régions, les médecins généralistes peuvent prétendre à une aide à l’investissement ainsi qu’à une aide correspondant à un pourcentage sur les honoraires réalisés. Ces mesures incitatives peuvent être cumulées avec le statut (datant de 2013) de « praticien territorial de médecine générale ». Ce contrat offre une garantie aux professionnels installés dans une zone souffrant de pénurie de médecins d’un niveau de rémunération minimal.

Cette situation démographique offre aux jeunes diplômés, qui ne disposent que de peu de fonds financiers, de réelles opportunités de reprise de cabinets

Liste alphabétique des entreprises du secteur Activité des médecins généralistes

Découvrez les 89459 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Activité des médecins généralistes pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo