LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Travaux de terrassement courants et travaux préparatoires

Travaux de terrassement courants et travaux préparatoires (4312A)

chantier de construction, canalisation urbaine, BTP, remblais, déblais

Les travaux de terrassement courants et travaux préparatoires, une étape incontournable pour un chantier du BTP

Segment essentiel de l’univers du bâtiment, l’activité de travaux de terrassement courants se positionne comme une base fondamentale pour divers types de chantiers de construction ou de démolition, qui peuvent aussi bien porter sur des canalisations urbaines, la création de plateformes logistiques ou encore des réseaux de transport. 

Classification professionnelle

Le secteur économique des travaux de terrassement courants et travaux préparatoires englobe plusieurs types de tâches. Ainsi, selon la classification professionnelle établie par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, cette branche comprend le débroussaillage, le remblayage, le déblayage des chantiers, les travaux de dérochement et de destruction à l’explosif et les travaux courants de creusement de tranchées. L’activité inclut aussi l’exécution des forages horizontaux pour le passage des câbles et des canalisations, et les travaux courants de terrassement comme le creusement, le comblement et le nivellement de chantiers de construction. Le drainage des chantiers de construction et des terrains agricoles et sylvicoles s’intègrent également à cet univers du BTP.

En France, la filière s’inscrit dans un réseau de 23 057 entreprises, réparties sur l’ensemble du territoire. Les 5 acteurs majeurs sont les sociétés Les Grands Travaux de l’Océan Indien, Entreprise Marc SA, Seche Eco Services, Trabet – Travaux et Bétons et Bancel.

Le cœur de l’activité

Poste clé dans le monde de la construction, le terrassier est en charge des aménagements du sol avant la réalisation des bases d’un chantier. Qu’il s’agisse d’un bâtiment ou d’une infrastructure routière (ou d’ailleurs d’autres types d’ouvrages), ce travail est une étape essentielle pour élaborer le profil définitif du projet. Concrètement, ces salariés du BTP déplacent d’importants volumes de matériaux qui peuvent être constitués de terre, de roches, de détritus, de sable … Leur action peut être destinée au remblai, c’est-à-dire que l’on ajoute des matériaux naturels pour élever ou niveler le sol, ou au déblai. Dans ce deuxième cas de figure, le terrassier enlève de la matière pour niveler ou baisser le niveau du sol.

Dans le cadre d’un chantier d’aménagement de maison individuelle, de travaux ferroviaires ou encore de tranchées de réseaux enterrés, les activités de terrassement peuvent donc être synthétisées en 3 principaux axes : l’extraction des matériaux, leur transport et la mise en œuvre. Afin de remplir leurs missions, les terrassiers utilisent de multiples outils. Par exemple, les logiciels de calcul de volumétrie permettent de définir la cubature des matériaux à déblayer et à remblayer. Bien évidemment, on retrouve aussi des équipements et des engins de chantier tels que le niveau laser, la pelle mécanique, le bulldozer, la décapeuse, l’excavatrice et les camions routiers.

Conjoncture de cette activité économique

Le secteur du terrassement courant est très dépendant de la santé économique du BTP. Cette branche, qui a beaucoup souffert ces dernières années, amorce une reprise de son activité même si certaines difficultés subsistent. En effet, cet univers reste particulièrement concurrentiel. Pour faire face à la conjoncture, les groupes du bâtiment, longtemps orientés vers les chantiers de grande ampleur, se tournent désormais plus volontiers vers les projets plus modestes, ce qui constitue une menace pour les petites entreprises. En effet, la trésorerie des PME et des TPE ne leur permet pas toujours de réduire leurs prix (et donc leurs marges) pour rester compétitifs dans les appels d’offres.

Même si, depuis 2015, les carnets de commandes se remplissent à nouveau (notamment grâce à l’embellie sur le segment de la construction neuve), les professionnels du secteur doivent surmonter de nombreuses contraintes. L’évolution de la réglementation en matière de traitement de déchets et la politique de fermetures de plusieurs décharges a, par exemple, pénalisé les entreprises de terrassement qui s’étaient installées en périphérie de ces installations. 

 

Liste alphabétique des entreprises du secteur Travaux de terrassement courants et travaux préparatoires

Découvrez les 23094 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2 3 4 5 7

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Travaux de terrassement courants et travaux préparatoires pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo