LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Fabrication d'articles de joaillerie et bijouterie

FABRICATION D'ARTICLES DE JOAILLERIE ET BIJOUTERIE(3212Z)

orfèvrerie, pierre précieuse, matière première, luxe

3212Z - Fabrication d’articles de joaillerie et bijouterie, un savoir-faire brillant

Les 3 400 entreprises françaises appartenant au domaine de la fabrication en joaillerie et bijouterie produisent de multiples styles d’articles allant des bagues en or ou en argent, à des boucles d’oreilles en passant par les colliers de perles et autres sautoirs. Mais cette branche englobe aussi d’autres catégories de produits, notamment dans l’univers scientifique et les arts de la table.

Une offre d’une grande richesse

Secteur professionnel ancré dans l’univers du luxe, la fabrication d’articles de joaillerie et bijouterie décline de multiples savoir-faire. Cette catégorie comprend la fabrication de perles travaillées, la production de pierres gemmes ainsi que le travail de pierres de qualité industrielle, de pierres synthétiques et des pierres reconstituées. Le travail du diamant, la fabrication de bijoux en métaux précieux ainsi que l’assemblage de métaux précieux et de pierres gemmes (qu’elles soient précieuses ou fines) entrent aussi dans cette classification. Les 5 entreprises les plus puissantes de cette branche en France sont Cartier Joaillerie International SAS, Chaumet International SA, Devinlec Develop Innovation Leclerc et Christian Bernard.

Les bijoux sont loin d’être les seuls produits issus de cette filière. En effet, cette activité englobe la fabrication d’articles d’orfèvrerie en métaux précieux sur des métaux communs (vaisselle, couverts, articles de toilette, matériel de bureau, objets à usage religieux…). Le domaine scientifique est aussi concerné par ce domaine d’activité avec la fabrication de certains articles techniques et de laboratoire en métal précieux, comme les creusets, les spatules ou encore les anodes de placage. Enfin, ce secteur très varié porte également sur la fabrication de bracelets de montres et d’étuis à cigarettes en métaux précieux, ainsi que la gravure d’objets en métaux (précieux ou non).

Groupes de luxe et artisans

Les entreprises évoluant dans ce domaine affichent une typologie spécifique. Cette branche d’activité est tout d’abord portée par les grands groupes de luxe, touchant des marchés internationaux. Dans cette configuration, les maisons historiques telles que Boucheron ou Cartier ont été rachetées par des firmes multinationales qui produisent également des collections de mode, de maroquinerie ou de parfumerie. Néanmoins, parmi les signatures bijoux et joailleries les plus prestigieuses, certaines maisons françaises de luxe sont restées indépendantes ; ce qui est le cas d’Hermès et de Chanel. 

On retrouve aussi un réseau de fabricants joaillers organisés en TPE ou en PME. Les ateliers de ces sociétés, qui misent sur un savoir-faire unique et sur une qualité très haut de gamme, ont les grands groupes comme donneurs d’ordre et travaillent comme sous-traitants. Généralement ces entités emploient entre 10 et 50 salariés. Enfin, ce secteur professionnel est aussi un théâtre d’activité pour les créateurs artisans. Ces fabricants de bijoux et de joaillerie travaillent dans des microstructures (entre 1 et 3 personnes). Ils  imaginent eux-mêmes les bagues, les colliers, les bracelets, les broches et autres pendentifs qu’ils réalisent. Ces modèles se positionnent généralement dans le milieu de gamme. De nombreuses entreprises de ce type proposent à leurs clients de fabriquer des bijoux personnalisés.

Ralentissement du rythme de croissance

Même si les chiffres de la branche affichent une progression régulière, aussi bien en volume qu’en valeur, la fabrication en joaillerie et bijouterie a été impactée par la crise économique mondiale de 2008. Cet événement a eu pour effet de ralentir son rythme de croissance. Dans ce contexte, les catégories d’entreprises qui tirent leur épingle du jeu sont les grands groupes de luxe qui, contrairement aux artisans, ont suffisamment de poids pour négocier le prix des matières premières et peuvent gérer les variations des cours des métaux précieux grâce à leur trésorerie. De plus, comme dans le prêt-à-porter et la haute-couture, le travail de ces professionnels est soumis à des effets de mode très variables. Grâce à des services dédiés, les entreprises les plus puissantes de ce secteur sont celles qui parviennent le mieux à anticiper les tendances et les envies des consommateurs en matière de bijoux.

 

LISTE ALPHABETIQUE DES ENTREPRISES DU SECTEUR FABRICATION D'ARTICLES DE JOAILLERIE ET BIJOUTERIE

Découvrez les 3372 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2 3 4 5

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Fabrication d'articles de joaillerie et bijouterie pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo