> > > Que faut-il savoir avant de racheter une entreprise ?
Juridique

Que faut-il savoir avant de racheter une entreprise ?

Publié le 07.11.2022
Mis à jour le 07.11.2022
Partager :
Que faut-il savoir avant de racheter une entreprise ?

Le rachat de société, mieux connu sous le nom de reprise d'entreprise, est une pratique de plus en plus choisie par les nouveaux entrepreneurs. Au lieu de perdre du temps durant l'élaboration d'une nouvelle entreprise avec la paperasserie et les procédures complexes, les entrepreneurs choisissent le rachat de société. Excellente alternative pour ceux qui veulent devenir leurs propres patrons, la reprise d'entreprise promet de nombreux avantages. En revanche, vous devez étudier plusieurs éléments avant de vous lancer dans cette aventure. Quels sont donc les points importants à retenir et à analyser pour racheter une entreprise ? En quoi consiste le rachat d'entreprise ?

Le rachat d'entreprise est une procédure durant laquelle vous pouvez acheter un fonds de commerce, un capital ou un titre de société. Le rachat d'entreprise devient une alternative qui permet de développer l'activité déjà en cours de l'ancienne entité sans devoir passer par les formalités imposées pour la création d'une autre société.

Le rachat peut être fait par une personne ou un groupe de personnes physiques ou une autre entité. Cette dernière peut décider d'acquérir la totalité ou une seule partie des actifs de l'entreprise ou des branches d'activités.

De son côté, l'acheteur doit s'engager à sauvegarder une partie ou l'ensemble des emplois tout en assurant l'amortissement du passif.

Où peut-on trouver une entreprise à racheter ? Avant de racheter une entreprise, vous devez trouver celle qui correspond à vos attentes.

Les opportunités sont nombreuses concernant le rachat de société.

En général, les dirigeants des anciennes entreprises mises en vente ne lancent pas d'annonces. Vous pouvez donc trouver l'entreprise de vos rêves grâce au bouche-à-oreille.

Outre cette méthode, les plateformes de vente d'entreprise ont aussi vu le jour pour aider les dirigeants et les nouveaux entrepreneurs. Il s'agit de sites ou organismes qui permettent de mettre en relation les vendeurs et les acheteurs.

Le site officiel des chambres de commerces et d'industrie propose également ce type de transaction.

Quels sont les avantages du rachat d'entreprise ?

Le rachat de société s'avère être une solution qui propose de multiples avantages pour les chefs d'entreprise. Grâce à cette opération, vous gagnez un temps précieux puisque vous ne traitez plus les formalités pour la création d'une nouvelle entité.

Une structure prête à l'emploi Créer une entreprise impose la réalisation des différentes formalités. Vous devez recruter des salariés, trouver un local et faire des formations.

En optant pour le rachat d'entreprise, vous n'êtes plus contraint de passer par ces étapes. Vous pouvez garder les anciens salariés de l'entreprise pour assurer son bon fonctionnement.

Vous avez ainsi la possibilité de penser directement aux objectifs à atteindre avec la nouvelle entité à votre disposition.

Les clients

Si vous avez racheté une entreprise qui oeuvre dans le secteur commercial, vous pouvez déjà profiter de sa base de données client.

Dans le domaine de l'entrepreneuriat, le fait d'acquérir de nouveaux clients est une étape importante. En rachetant une entreprise, vous évitez les dépenses supplémentaires pour obtenir de nouveaux clients.

Vous bénéficiez ainsi d'une économie sur votre stratégie marketing et commerciale.

Les relations établies avec les autres entreprises

Pendant la création de votre propre entreprise, vous devez vous soucier de trouver des partenaires. Vous n'avez plus besoin de nouer des relations avec les autres entités qui exercent dans votre domaine ou avec les fournisseurs, les banques et les prestataires.

Vous jouissez de la réputation de l'entreprise que vous allez racheter.

Quels sont les éléments à prendre en compte avant de faire un rachat de société ?

Le rachat de société est une étape difficile et complexe. Avant de signer le compromis de vente, vous devez procéder à l'évaluation de l'état de l'entreprise. Il ne s'agit pas uniquement de faire une étude de chiffre théorique, mais aussi de réaliser une analyse complète de l'entité.

La diligence raisonnable

Exercer une diligence raisonnable signifie que vous devez faire plusieurs évaluations, dont le statut juridique, les états financiers, les actifs, les stocks et les comptes clients.

Faire appel à une équipe d'experts dans le domaine est nécessaire pour assurer l'évaluation de l'entreprise de votre choix.

Après une analyse, vous devez vous informer sur la bonne foi du vendeur et la viabilité de l'entreprise. Lorsque la pérennité de l'entreprise est assurée par un petit nombre de clients ou de collaborateurs, vous devez vous assurer de la continuité des affaires avec ces partenaires.

Les résultats de votre étude vous permettent de connaître les éventuels changements que vous allez apporter dans l'entreprise après le rachat. Cette étape est indispensable, car des coûts importants peuvent provoquer une perte pour l'entreprise.

Évaluer l'entreprise

Confier l'évaluation de l'entreprise à un professionnel est efficace pour déterminer sa vraie valeur. S'agissant d'une procédure complexe, les compétences d'un évaluateur expert et agréé sont à privilégier.

L'évaluation peut se faire suivant trois méthodes différentes, soit avec les bénéfices, l'actif ou les parts de marché acquis par l'entreprise. Faire une évaluation des actifs Si vous êtes intéressé par le rachat d'entreprise, vous devez passer par l'évaluation de ses actifs.

Il est important d'avoir une évaluation exacte des actifs présents dans l'entreprise. Les stocks, les biens immobiliers et les grosses pièces d'équipement sont comptés parmi les actifs d'une entreprise.

Dans la majorité des cas, vous pouvez contacter un spécialiste ou un agent de recouvrement pour avoir une valeur exacte des comptes clients. Pendant l'évaluation des équipements de l'entreprise, il y a quelques points importants à savoir :

  • la date d'achat ;
  • le numéro de modèle ;
  • la date prévue pour l'entretien ;
  • les garanties ;
  • le journal qui renferme l'état des équipements et des matériels.

Au sujet des stocks, vous devez faire une série d'évaluation pour définir l'état et l'âge des marchandises ou des équipements.

Les éléments stockés sont à vérifier pour savoir s'il existe des articles désuets, périssables.

Évaluer les stocks permet aussi de vérifier la date de péremption.

L'examen des dettes

Avant de passer aux dettes, vous devez faire une série d'évaluation de vos comptes clients.

Pendant le traitement des comptes clients par un professionnel, vous aurez un aperçu de l'âge et de la faculté à être recouvrable de ces derniers.

En fonction de la nature de vos actifs, vous avez connaissance des prêts en cours et des éléments de passif.

Si l'ancienne entreprise a emprunté une certaine somme d'argent auprès d'une banque ou d'un établissement de prêt pour un investissement, vous courrez un grand risque.

Il est de votre devoir de vous informer au sujet des ententes conclues par l'entreprise et qui risquent de réduire la valeur de vos nouveaux actifs.

Le rachat d'entreprise et les risques

Le rachat vous met face à certains risques, qui sont importants d'une entité à une autre.

Suite à une analyse et une étude approfondie de l'état de l'entreprise, de ses stocks et de ses actifs, vous devez effectuer d'autres opérations. Quand vous avez choisi une entreprise en particulier, vous devez demander à l'ancien dirigeant la principale raison qui l'a poussé à vendre sa société. C'est en fonction de la réponse et de l'analyse que vous allez prendre une décision de racheter ou non l'entreprise.

Dans la majorité des cas, la réponse du vendeur est qu'il part à la retraite ou veut se pencher dans un autre projet. Vous devez prendre soin de vérifier la raison de la vente de l'entreprise tout en évitant les causes cachées.

En cas de souci avec le vendeur, vous pouvez subir de nombreux risques pendant l'achat de la société comme des difficultés financières.

La reprise d'entreprise, quel est le moyen de financer ce projet ? S'agissant d'une étape délicate et difficile, la reprise d'entreprise réclame la recherche d'un financement.

En effet, la somme engagée pour l'achat d'une entreprise est assez onéreuse, sans oublier les soucis financiers cachés par le vendeur. Parfois, l'acheteur peut se servir de ses ressources personnelles pour financer l'achat de son entreprise.

Dans le cas contraire, il doit rechercher le moyen de concrétiser son projet. De nombreuses solutions sont mises à la disposition d'un acheteur pour l'aider à réaliser son acquisition.

Parmi les financements possibles, nous pouvons énumérer les prêts bancaires, la levée de fonds ou l'utilisation d'un apport personnel.

Quand vous optez pour un prêt bancaire, vous devez assurer la faisabilité de votre projet. Effectivement, la banque n'accorde pas de prêt pour les projets qui ne présentent pas une certaine viabilité.

La reprise d'une entreprise s'adresse à tous ceux qui souhaitent faire un investissement et avoir leurs propres sociétés. Si vous faites partie des nouveaux entrepreneurs conquis par les avantages du rachat de société, vous devez faire un audit financier et une expertise de l'entité que vous désirez acquérir. Une fois les différentes étapes effectuées, vous pouvez passer au compromis de vente.

 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site