> > > Comment s'implanter sur le marché suisse ?
Juridique

Comment s'implanter sur le marché suisse ?

Publié le 26.02.2021
Mis à jour le 26.02.2021
Partager :
Comment s'implanter sur le marché suisse ?

Grâce à sa position géostratégique et sa législation favorables, la Suisse est l'un des meilleurs pays pour les entreprises. Réputée pour les avantages fiscaux qu'elle offre aux entreprises étrangères, elle est un choix stratégique pour qui veut créer une filiale ou simplement développer son activité. S'implanter en Suisse présente en effet de multiples avantages pour les entrepreneurs Français.

Une société fiduciaire Suisse pour la création d'entreprise

Comme partout ailleurs, créer une entreprise en Suisse implique des démarches administratives assez complexes. Une connaissance précise de la législation suisse est également nécessaire pour profiter de tous les avantages fiscaux et économiques attendus. Il est rare de disposer des ressources en interne, c'est pourquoi en général, les chefs d'entreprise français vont demander de l'aide à une société fiduciaire à Genève pour rentabiliser au mieux l'implantation. La société fiduciaire peut intervenir à toutes les étapes de la création d'entreprise, par exemple dans le choix du statut et de la forme juridique de la société, la définition du régime fiscal et de la responsabilité de l'entreprise, etc.

Elle intervient également tout au long de la vie de l'entreprise. En effet, une société fiduciaire va s'occuper de la comptabilité propre aux activités suisses, va conseiller le dirigeant pour régler les problèmes qui peuvent survenir mais aussi se charger des différentes tâches administratives et fiscales.


Le rôle d'une société fiduciaire en Suisse

Même si le cadre juridique et la fiscalité sont très favorables à l'implantation d'une entreprise en Suisse, l'intervention d'une société fiduciaire reste conseillée. Grâce à l'intervention d'un cabinet spécialisé en législation suisse (qui reste assez complexe), l'entrepreneur sera assuré de faire le meilleur choix de structure juridique et de respecter toutes les formalités. La société fiduciaire peut d'ailleurs l'aider à obtenir les financements nécessaires, et à déclarer sa TVA le cas échéant.

Une alliée de taille pour l'implantation en Suisse

La société fiduciaire conseille le chef d'entreprise à chaque étape de l'implantation de sa société ou de sa succursale en Suisse. Cette alliée précieuse est composée de spécialistes qui connaissent parfaitement les domaines juridiques, fiscaux et sociaux suisses. En plus de la création de société (choix de la structure juridique, ouverture du compte bancaire, dépôt du capital social, immatriculation au Répertoire des Métiers ou au Registre du Commerce et des Sociétés, constitution de la société devant le notaire), la fiduciaire suisse va accompagner le chef d'entreprise dans les opérations courantes comme le suivi de courrier et la réception des appels téléphoniques.

Les juristes et les spécialistes de la fiscalité suisse vont aussi conseiller le dirigeant dans la gestion de sa société et veiller sur ses intérêts. Ces spécialistes restent disponibles et réactifs pour régler efficacement les éventuels problèmes et les anticiper.

Une aide précieuse sur le plan fiscal

La société fiduciaire intervient essentiellement dans les questions fiscales et juridiques en lien avec la création et la gestion de l'entreprise implantée en Suisse. Elle joue ainsi un rôle essentiel tout au long de la vie de l'entité. En collaborant avec une société fiduciaire à Genève, le dirigeant d'entreprise bénéficie de conseils personnalisés. Elle saura lui fournir des solutions avisées pour optimiser ses résultats financiers et régler les problèmes qui peuvent survenir, que ce soit en matière de gestion ou de fiscalité.

Bien entendu, c'est la fiduciaire qui va s'occuper de tout ce qui concerne la fiscalité, comme les déclarations fiscales et toutes les démarches liées (déclarer et régler la TVA, représentation fiscale pour la TVA, donner des conseils sur la planification fiscale...). Elle peut aussi accompagner le dirigeant dans les opérations patrimoniales et successorales.

L'assistance juridique

Une société fiduciaire dispose du savoir-faire pour résoudre les problématiques des entreprises françaises implantées en Suisse. Elle a une parfaite maîtrise du droit suisse et de toutes ses particularités. L'avantage ? Des juristes interviennent de la création de l'entreprise à sa liquidation. Les juristes de la société fiduciaire suisse vont assister l'entrepreneur dans la rédaction des règlements et des statuts, ainsi que des différents contrats qu'il aura à établir tout au long de la vie de l'entreprise. Ils vont également intervenir dans le cadre de potentiels contentieux qui pourraient impliquer l'entreprise.

Des spécialistes de la comptabilité

Les sociétés fiduciaires connaissent bien les rouages de l'administration suisse. Le dirigeant d'entreprise français va ainsi pouvoir se consacrer entièrement à la gestion de sa structure et déléguer les spécificités helvètes à des spécialistes sur le terrain : organisation et tenue de la comptabilité, clôture des comptes, établissement des bilans, gestion quotidienne, consolidation des comptes, etc. Elle peut aussi gérer les ressources humaines localisées en Suisse.


La Suisse, toujours favorable aux entrepreneurs en 2021

La Suisse occupait la 4ème place dans le classement des meilleurs pays européens pour les entreprises en 2020. Cet engouement des entrepreneurs pour le pays Helvète s'explique par les coûts salariaux favorables, les charges sociales allégées et une fiscalité avantageuses.

Les avantages fiscaux

La Suisse offre des avantages fiscaux incomparables pour les entrepreneurs étrangers. On peut citer comme exemple la TVA définie à 7,7 % contre 20% en France, et une moyenne de près de 17 % en Europe. Même si les sociétés étrangères sont actuellement soumises au même taux d'imposition que les autres en Suisse, ce taux reste très bas par rapport à la moyenne de 20% dans les pays européens : par exemple un taux unique de 13,99 % est actuellement appliqué dans le canton de Genève.

L'accès au marché

La Suisse est également prisée pour l'accès qu'elle offre au marché européen (représentant 500 millions de consommateurs) depuis la Suisse. Rien que le marché intérieur compte environ 8 millions de consommateurs avec un pouvoir d'achat très élevé, mais l'implantation du siège social ou de la succursale en Suisse ouvre la porte à un marché colossal.

Une main-d'œuvre de qualité

La Suisse offre également une main d'œuvre de qualité pour une productivité optimale. Elle est en grande partie à l'origine du succès incomparable de l'économie suisse. De plus, les coûts de la main-d'œuvre sont inférieurs à ceux pratiqués dans les autres pays européens. A cela s'ajoutent des charges salariales indirectes relativement basses.

 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site