> > > En entreprise, une bonne connexion internet est devenue vitale
Actualités

En entreprise, une bonne connexion internet est devenue vitale

Publié le 24.09.2021
Mis à jour le 24.09.2021
Partager :

L’agent immobilier

L’agent immobilier joue un rôle primordial dans la concrétisation de tout projet immobilier, notamment dans la vente ou l’acquisition d’un bien. Il représente l’intermédiaire entre les différentes parties d’une opération immobilière comme le fait un autre professionnel du domaine : le mandataire immobilier. L’agent immobilier est chargé de répondre à vos besoins, que vous souhaitez acheter, louer ou vendre un bien immobilier.

Ainsi, si vous êtes acquéreur, ce professionnel vous aide à gagner du temps en recherchant pour vous le bien le plus adapté à votre projet immobilier. En effet, il se charge des premières visites à la place du client afin de vous proposer les biens qui correspondent le mieux à vos besoins et envies. Il peut également vous aider à bénéficier d’offres exclusives, ce que vous ne pouvez pas avoir sur les sites d’annonces.

Pour les vendeurs ou les propriétaires bailleurs, l’agent se charge de l’estimation immobilière puis de la rédaction et la diffusion des annonces immobilières. Il organise les visites pour les futurs acheteurs ou locataires. Ainsi, il pourra ensuite vous présenter les offres et dossiers des clients intéressés.

L’agent immobilier perçoit une commission à chaque vente ou achat de bien immobilier. Une somme qui doit être précisée lors de la signature du mandat.

Le mandataire immobilier

Le mandataire immobilier est un professionnel indépendant qui remplit des missions similaires à un agent immobilier. Il s’agit d’un micro-entrepreneur qui fait de nombreuses tâches telles que : la prospection pour des biens à vendre aux acquéreurs potentiels, la prospection pour de nouveaux mandats, des visites chez les vendeurs, l’aide aux négociations, le conseil sur les transactions immobilières et la réalisation de formalités administratives liées à la vente immobilière.

L’avantage que présente ce professionnel par rapport à l’agent immobilier est que le montant de ses commissions est plus abordable. La commission d’un mandataire immobilier s’élève généralement à 3 à 5 % du montant total de l’opération tandis que l’agent immobilier reçoit entre 5 et 7 %. Le métier de mandataire immobilier est en plein essor depuis quelques années maintenant.

Le courtier en crédit immobilier

La première préoccupation qui se pose lorsque l’on décide de se lancer dans une acquisition immobilière est de trouver le financement avantageux. Il faut réussir à trouver le crédit avec le taux le plus bas possible et dont le remboursement durera le moins longtemps possible. C’est là qu’entre en jeu le courtier en crédit immobilier. Ce professionnel joue le rôle d’intermédiaire entre les différentes banques et le futur acheteur qui l’a mandaté.

Le courtier en crédit immobilier a donc pour mission première de dénicher les meilleures conditions financières du marché pour l’achat immobilier de son client. Pour cela, il négocie directement avec les sièges régionaux des banques. Ainsi, plus votre courtier a de l’expérience, plus ses avantages auprès des banques sont importants. En faisant appel à un courtier expérimenté, vous bénéficiez des relations privilégiées de celui-ci et donc de taux que vous ne pourrez pas avoir en allant directement voir la banque.

L’autre avantage est que le courtier anticipe, grâce à son expérience et son expertise, les possibles difficultés à venir. Il réalise une étude complète de votre situation, en particulier vos objectifs, votre situation maritale et professionnelle, vos revenus, votre patrimoine et votre taux d’endettement. Il démarche alors avec les banques pour dénicher le meilleur taux en fonction de votre profil. Considéré comme apporteur d’affaires, le courtier est rémunéré par les banques. Cependant, il facture souvent des frais de courtage au client.

Le notaire

Le notaire, spécialisé en droit à la disposition des familles et des entreprises, est un professionnel qui joue un grand rôle dans un projet d’achat immobilier. Il intervient au début de l'achat, lors de la signature du compromis de vente, mais aussi à la fin, lors de l’acte notarié. C’est le notaire qui se charge de recueillir et d’effectuer le contrôle des documents nécessaires à la vente pour sécuriser la vente. En outre, il conseille les différentes parties de la vente et les tient informés de tout élément qui lui parait louche.

Il est important de retenir que vous devez vous acquitter des frais de notaire lorsque vous achetez un bien immobilier. Pour l’achat d’un immobilier ancien, les frais de notaire qui sont encore appelés frais d’acquisition représentent entre 7 et 8 % du prix de vente du bien. Par contre, les frais d’acquisition coutent seulement entre 2 et 3 % au niveau de l’immobilier neuf. Ils sont réglementés selon un barème bien défini et s’ajoutent au prix d’acquisition du bien immobilier. Vous devez donc prendre les frais de notaire en compte dès le début de votre projet pour établir votre budget. Ainsi, vous pourrez mieux définir le montant de votre financement bancaire et éviter les mauvaises surprises.

Le conseiller en gestion de patrimoine immobilier

Le conseiller en gestion de patrimoine aide ses clients dans la gestion de leur patrimoine. Une gestion qui touche différents univers tels que :

  • La transmission du patrimoine ;
  • L’investissement immobilier patrimonial ;
  • Les stratégies permettant de préserver le patrimoine existant ;
  • Les stratégies de défiscalisation du patrimoine existant ;
  • La constitution d’une retraite complémentaire.

Son rôle est alors de proposer des solutions adaptées aux clients afin de les aider à construire, valoriser ou transmettre leur patrimoine. Pour y arriver, le conseiller réalise un bilan précis de la situation personnelle, professionnelle et économique de son client. Ensuite, il recueille les objectifs d’investissement de ce dernier et les analysera. Cette analyse lui permettra de vous proposer plusieurs options d’investissement ainsi que les montages financiers qui y sont associés.

En dehors de l’étude patrimoniale qui est généralement gratuite, le conseiller en gestion de patrimoine peut recevoir une commission qui s’élève environ à 5 % du montant de l’opération.

 
UN SERVICE ÉDITÉ PAR  Manageo - bilans des entreprises
Tous droits réservés - Manageo | CGV | Mentions légales | Politique de gestion des données | Cookies | Plan du site