LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Activités d'architecture

Activités d'architecture (7111Z)

BTP, conception de bâtiments neufs, architecture, libéral

Un contexte concurrentiel pour les activités d’architecture

Dominée par quelques agences prestigieuses, le marché des activités d’architecture repose en grande partie sur des architectes associés devant faire face à un repli des commandes à la fois publiques et privées. Particulièrement dépendant du BTP, ce secteur enregistre une baisse des résultats depuis plusieurs années consécutives. 

Organisation du marché

Selon la classification INSEE, les activités d’architecture sont un secteur regroupant la conception de projets architecturaux avec conception de bâtiments et établissement de plans architecturaux, l’urbanisme (y compris en agence), l’architecture paysagère et le conseil en matière d’architecture. En France, cette économie rassemble 42 752 entreprises dont les 3 plus importantes, en termes de chiffre d’affaires, sont Decoral, Renzo Piano Building Workshop et Résidences Picardes BDL. Ces entités sont majoritairement localisées dans les régions Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie, PACA, Nouvelle Aquitaine, Grand-Est, Hauts-de-France et Pays de la Loire. Les trois quarts d’entre elles emploient moins de 5 temps pleins.

Longtemps, l’exercice individuel en architecture s’est fait en libéral, mais désormais cette organisation a évolué. En effet, si 83% des architectes étaient inscrits en libéral en 1983 ; en 2015, la proportion est passée à 49%. A l’inverse, la part des architectes associés s’est largement développée ces dernières années. Cette tendance s’explique par le fait que les associés mutualisent les frais (comme la location des bureaux et l’achat des équipements). Ces regroupements ont également pour intérêt de leur permettre d’atteindre une taille suffisante pour répondre aux appels d’offres de grande envergure.

Baisse des commandes

En 2014, les architectes ont déclaré 53,3 milliards d’euros en travaux à la MAF (Mutuelle des Architectes Français). Ce montant est en baisse de 2 milliards par rapport à l’année précédente. La profession subit en effet un ralentissement de ses commandes, aussi bien en valeur qu’en volume. La baisse des commandes publiques ainsi que les difficultés du BTP (secteur auquel les activités d’architecture sont intrinsèquement liées), expliquent cette situation.

En effet, la grande majorité des projets confiés aux architectes concerne la conception de bâtiments neufs, principalement pour le logement. Or, cette activité affiche une orientation en baisse depuis 2012, malgré des taux d’intérêt attractifs. Les experts pointent du doigt le recentrage du prêt à taux zéro, le durcissement des conditions d’accès au crédit immobilier ainsi que le manque de sérénité face à la conjoncture économique pour expliquer la nette diminution des constructions de logements neufs. De plus, les particuliers qui font construire une maison individuelle sont de moins en moins nombreux à faire appel à un architecte.

Un secteur très concurrentiel

Un architecte a trois possibilités pour facturer ses honoraires. Il peut choisir de suivre un pourcentage sur le montant global des travaux réalisés (en général 15%), de fonctionner au forfait ou enfin en vacation selon un prix à la journée ou un taux horaire. Les honoraires sont à négocier entre l’architecte et les signataires dans le cadre d’un marché privé. En revanche, la rémunération et ses conditions sont fixes dans le cadre d’un marché public. Selon l’Ordre des Architectes, un architecte gagne 41 139 euros par an en moyenne. Il est important de souligner qu’il existe une grande disparité dans les revenus de la profession. En effet, seules les grandes agences d’architecture sont en mesure de répondre aux concours les plus prestigieux ce qui leur permet de décrocher des contrats importants, boostant ainsi leurs résultats. 

Cette incertitude et ces irrégularités dans les commandes, qu’elles soient publiques ou privées, créent un contexte difficile dans un marché déjà extrêmement concurrentiel. La fin du numerus clausus pour le métier d’architecte ainsi que la compétition existant entre les bureaux d’études, les constructeurs et les promoteurs immobiliers sont également des éléments venus accentuer le climat de concurrence dans ce secteur d’activité. 

Liste alphabétique des entreprises du secteur Activités d'architecture

Découvrez les 42485 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Activités d'architecture pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo