LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Hôtels et hébergement similaire

Hôtels et hébergement similaire (5510Z)

Une chambre d'hôtel

Les nouveaux défis du secteur de l’hôtellerie en France

Première destination touristique au monde, la France dispose d’un parc hôtelier de grande ampleur. Malgré sa puissance, ce secteur d’activité est confronté à certaines difficultés, notamment liées à la montée en puissance de sites collaboratifs proposant d’autres solutions d’hébergement.

Hôtels indépendants et chaînes hôtelières

L’activité des 28 600 entités économiques françaises évoluant dans le secteur des hôtels et hébergement similaire se caractérise par la mise à disposition d’un lieu d’hébergement meublé, dans une chambre ou une suite, pour une courte durée. Ce service fonctionne sur une base journalière ou hebdomadaire. Ces prestations comprennent obligatoirement un service quotidien des lits et de nettoyage de la chambre. Certains hôtels proposent une gamme de services complémentaires comme les repas, les boissons, un garage, une blanchisserie, une piscine, une salle de sport ou encore des installations pour conférences et séminaires. Cette branche professionnelle englobe aussi les services de centres ou villages de vacances avec service de chambre.

A la demande de son exploitant, un hôtel peut être classé en 5 catégories (symbolisées par des étoiles allant de 1 à 5) par un organisme accrédité. Cette classification n’est pas obligatoire, d’ailleurs, selon la Direction Générale des Entreprises, les établissements non étoilés représentent 28,7 % des hôtels.

Ce domaine d’activité se scinde en deux grands modes de fonctionnement. Tout d’abord on retrouve les hôtels indépendants (qui représentent plus de 80% des établissements hôteliers). L’appartenance à cette catégorie n’empêche pas 30% de ces hôtels indépendants de faire partie d’un groupement comme Relais et Châteaux ou Logis de France. Le taux d’occupation des hôtels et hébergements indépendants était de 54,4% en 2014 (chiffre INSEE). En parallèle de ces structures, on retrouve les chaines hôtelières qui rassemblent donc 20% des hôtels. Pourtant, malgré cette proportion réduite, ces groupes hôteliers détiennent une chambre d’hôtel sur deux en France, grâce à leur capacité d’accueil qui est 3 fois plus importante que celle des indépendants. Leur taux d’occupation est de 64,6% (chiffre INSEE).

Les difficultés du secteur hôtelier

Première destination touristique mondiale, la France dispose de l’un des plus grands parcs d’hébergement hôtelier d’Europe avec 1,2 million de lits. Malgré cette position de force, les hôteliers doivent faire face à un contexte de plus en plus difficile et en constante mutation. Considéré par les économistes, non pas comme un secteur dynamique, mais plutôt comme un marché mature, l’hôtellerie affiche un ralentissement de son rythme de croissance du chiffre d’affaires. Ces professionnels ne se sont toujours pas remis de la crise et éprouvent bien souvent des difficultés à investir pour répondre aux multiples normes environnementales et sécuritaires qui régissent ce secteur très réglementé.   

De plus, les hôteliers doivent faire face à de nouveaux défis concernant leur distribution. En effet, Internet ayant multiplié les intermédiaires et comparateurs de prix pour les réservations d’hôtels en ligne, les taux de commission ont bondi ces dernières années. Les marges et la rentabilité de ces chefs d’entreprise sont donc amoindries. Malgré les opportunités représentées par la révolution numérique, le secteur hôtelier est tout particulièrement sensible aux plateformes d’avis de consommateurs sur Internet. C’est une marque, une réputation, une indépendance qui peuvent être constamment remis en cause par le boom des avis clients en ligne. Les professionnels de cette branche misent notamment sur l’achat de référencement et sur une veille des commentaires en ligne pour faire de cette fragilité une force.

Une concurrence féroce avec le phénomène Airbnb

La concurrence portée contre les hôtels par la société de location d’appartements entre particuliers Airbnb est l’objet d’une vive colère dans le secteur hôtelier. Selon l’organisation patronale de l’hôtellerie – restauration UMIH, il s’agit d’une « hôtellerie déguisée » qui serait une concurrence déloyale. Pour lutter contre les impacts de ce site collaboratif sur l’économie hôtelière traditionnelle, les professionnels du secteur réclament aux autorités gouvernementales l’obligation pour les particuliers loueurs de présenter une immatriculation, une déclaration de revenus individuelle et de limiter la durée de ces locations entre particuliers.  Sur ce dernier point, les hôteliers soulignent le fait qu’à Paris, 35% des offres Airbnb sont disponibles plus de 120 jours par an, ce qui pourrait signifier que ce sont des appartements spécifiquement destinés à de l’hébergement et qu’il ne s’agit donc pas d’habitations de particuliers.
Dans une moindre mesure, les chambres d’hôtes, constituent également une concurrence importante et sont parfois prises pour cible par les hôteliers. Ce type d’hébergement n’étant pas soumis aux mêmes normes, charges et obligations que les hôtels, la concurrence s’en trouverait faussée.

Liste alphabétique des entreprises du secteur Hôtels et hébergement similaire

Découvrez les 28548 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2 3 4 5 6 7 8 9

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Hôtels et hébergement similaire pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo