LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Transports de voyageurs par taxis

Transports de voyageurs par taxis (4932Z)

Des taxis en ville

Une profession confrontée à un nouveau contexte économique

Activité professionnelle historique, le transport de voyageurs par taxis vit actuellement une période de profonds bouleversements. En effet, de nouveaux challenges, comme le boom des VTC, sont apparus dans ce secteur. Ce nouveau contexte concurrentiel a même obligé les pouvoirs publics à mettre en place de nouvelles dispositions législatives pour encadrer plus rigoureusement cette activité.   

Le transport de voyageurs, un service ancien     

Il existe en France 63 500 entreprises évoluant dans le domaine du transport de voyageurs par taxis. Cette catégorie professionnelle, comprenant les services des centrales d’appel de réservation, englobe également la location de voitures particulières avec chauffeur, le transport non médicalisé de personnes à mobilité réduite, les radio-taxis ainsi que les motos-taxis.

Les 5 plus importants acteurs de ce secteur d’activité dans l’Hexagone sont Cars Philibert, Chabe, Biribin Limousines, Allo Taxi et Copagau.

Loin d’être une invention moderne, le concept de service de voitures mises à la disposition du public existait déjà dans l’Antiquité. En effet, à Byzance, des chars pourvus d’un système de boulier relié aux essieux attendaient des clients. La « course » était alors payée à la boule. Aujourd’hui, les taxis sont dotés de compteurs horokilométriques qui permettent de mesurer le temps et la distance d’une course afin d’en établir le tarif (en euros !). Cet appareil, également appelé taximètre, donne d’ailleurs son nom au véhicule « taxi ».

Un métier de chauffeur principalement exercé par des artisans

Le domaine du transport de voyageurs par taxis se décompose en plusieurs statuts professionnels.

  • Majoritaires (à 80%) et travaillant à leur compte, les artisans-taxis sont propriétaires de leur licence et de leur véhicule. Lorsqu’ils travaillent dans des zones urbaines, ils sont généralement affiliés à une centrale d’appel, ce qui leur permet d’optimiser les temps d’attente et d’éviter les trajets à vide.
  • 11% des taxis ont un statut de locataire. Ces professionnels, assimilés à des travailleurs indépendants, louent (à la journée ou à la semaine) un véhicule avec licence à une société de taxis. Néanmoins la loi 2014-1104 prévoit, à compter du 1er janvier 2017, de mettre un terme à ce statut, afin de privilégier un statut de location-gérance. Les actuels locataires de taxis seront prioritaires pour la cession gratuite des futures licences.
  • Parmi les catégories professionnelles consacrées au transport des voyageurs par taxi, on retrouve 3% de salariés. Ils perçoivent un salaire fixe, 30% de la recette de chaque course et gardent les pourboires. C’est l’employeur de ce salarié qui détient le véhicule et la licence du taxi.
  • On retrouve enfin 6% d’actionnaires. Il s’agit de propriétaires de véhicules disposant de parts dans une société de taxis (qui fournit en retour la licence).

Le challenge des VTC

Ce secteur d’activité est actuellement confronté à de multiples difficultés. Parmi les facteurs qui expliquent cette situation, on retrouve des raisons conjoncturelles comme la diminution du tourisme d’affaires et la baisse du pouvoir d’achat des ménages. De plus, les efforts gouvernementaux pour promouvoir les transports publics (plus écologiques) et les phénomènes d’auto-partage et de co-voiturage ont également un impact sur l’activité des taxis.

Mais le principal challenge auquel doivent faire face les professionnels du secteur est sans conteste le boom du VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) qui exerce une pression concurrentielle particulièrement importante. Le succès retentissant de l’entreprise UBER symbolise d’ailleurs parfaitement le dynamisme de cette tendance de fond.

Afin d’encadrer plus rigoureusement cette activité, les pouvoirs publics ont pris de nouvelles dispositions législatives. Ainsi, la loi 2014-1104 du 1er octobre 2014 (loi Thévenoud) présente un volet renforçant le monopole des taxis grâce à plusieurs mesures dont : la maraude électronique uniquement réservée aux taxis, l’obligation pour les VTC de ne faire que des courses sur réservation préalable et de retourner au siège de leur société entre chaque client. Le décret d’application de cette loi est paru au journal officiel le 1er janvier 2015.

Liste alphabétique des entreprises du secteur Transports de voyageurs par taxis

Découvrez les 64974 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2 3 4 5 7 8 9

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Transports de voyageurs par taxis pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo