LES ECHOS.FR LES ECHOS SOLUTIONS
> > Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé

Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé (4762Z)

ventes de journaux, papeterie, kiosque, diffusion presse,

Les défis de l’activité de commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé

Face au développement de la presse gratuite et à l’importance qu’ont pris les sites internet d’information, les marchands de journaux et de magazines voient leurs ventes fléchir. La diversification de l’activité semble être un axe essentiel pour retrouver un marché plus dynamique.  

Des points de vente variés

Selon la classification établie par l’INSEE, le commerce de détail de journaux et magazines est un secteur d’activité qui englobe aussi la vente d’articles de papeterie, comme des stylos, des crayons ou du papier. Positionnée sur un marché mature, la branche se déploie en France sur 24 877 points de vente affichant une typologie variée (source CSMP – Conseil Supérieur des Messageries de Presse). Ce commerce s’exerce ainsi dans des kiosques, des points de vente sous enseigne presse (Maison de la Presse, Relay …) et dans un réseau traditionnel de librairies papeteries. Ces dernières structures constituent l’essentiel de l’activité.

On peut aussi noter la diffusion mise en place dans les magasins d’enseignes non presse pouvant être intégrée à la grande distribution alimentaire. En moyenne, les magasins spécialisés proposent entre 1 500 et 2 000 titres. Chaque jour en France, ce sont 11 millions d’actes d’achats qui sont réalisés dans ces points de vente qui génèrent 100 000 emplois directs et indirects. Ces faisceaux complémentaires permettent de créer une offre d’une grande richesse ayant pour spécificité de toucher de multiples catégories de consommateurs. Comme dans d’autres filières, le digital prend de l’ampleur comme en témoigne le succès des kiosques numériques qui permettent de télécharger un journal ou simplement un article.

Difficultés du secteur

Le chiffre d’affaires des marchands de journaux est calculé sur le produit global des ventes duquel est retiré la commission presse, plusieurs fois revalorisée mais dont le taux fait toujours l’objet de négociations. Cette commission est calculée selon 3 critères : le CA presse, le mètre linéaire développé et la géocommercialité.

Les 10 846 entreprises françaises exerçant cette activité de commerce de détail évoluent dans un contexte rendu difficile par la baisse des ventes observées dans la branche depuis une dizaine d’années.  En effet, les sites Internet d’information mais aussi la presse gratuite ont créé une concurrence sans précédent pour la presse traditionnelle. D’autre part, la montée en puissance des grands réseaux sous enseigne, qui détiennent les emplacements à forte fréquentation les plus stratégiques (les gares, les aéroports, les stations de métro notamment) se fait au détriment des commerçants indépendants. Enfin, le remboursement différé des invendus (qui représentent en moyenne 45% de l’offre) est naturellement plus difficile à gérer pour la trésorerie de petites structures que pour des géants de la diffusion presse.

Diversification

Afin de retrouver le chemin de la croissance, les professionnels de ce secteur particulièrement concurrentiel s’orientent vers différentes stratégies. Appuyés par les pouvoirs publics qui souhaitent aider la distribution de presse face aux nouveaux enjeux du numérique, les marchands de journaux peuvent bénéficier d’aides pour moderniser leur point de vente, notamment au niveau de leur informatisation. Il existe, de plus, un panel de formations à destination des diffuseurs presse qui souhaitent se perfectionner : stages commerciaux, formation en stratégie digitale ou sur les fonctionnalités peu exploitées des logiciels de caisse

Dans cette filière qui affiche une faible rentabilité, la diversification de l’activité se révèle souvent nécessaire. Ainsi, les détaillants en journaux et papeterie sont de plus en plus nombreux à proposer également une offre en téléphonie, cadeaux, livres, photos, jeux (la Française des Jeux y réalise d’ailleurs 50% de son CA), tabac, carterie ou encore à offrir un service de point relais colis.

 

Liste alphabétique des entreprises du secteur Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé

Découvrez les 10761 entreprises françaises faisant partie de ce secteur d'activité en cliquant directement sur les lettres ci-dessous :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 1 2 3 7 9

CLASSEMENT DES ENTREPRISES LES PLUS DYNAMIQUES

Parmi les sociétés du secteur Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé pour lesquelles nous disposons d'un bilan, nous avons réalisé un palmarés vous permettant d'identifier facilement les sociétés qui ont généré le plus de chiffre d'affaires sur leur dernier exercice publié.
Accédez ainsi en 1 clic à toutes les informations sur ces entreprises : Bilans, dirigeants, score de défaillance, publications au BODACC, rapports de gestion ou de commissaires aux comptes, ...

Conformément à la loi Informatique et Liberté n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
Tous droits réservés - Manageo